Comment l’organe de propagande coronazi Le Monde prépare les esprits à la solution finale contre les non vaxinés.

Le 21 décembre, Le Monde, journal de milliardaires grassement subventionné par l’État et Bill Gates, publiait une tribune de « médecins » anonymes qui fait froid dans le dos :
Titre : « La solution de ne pas admettre en réanimation les personnes ayant fait le choix de ne pas se vacciner n’est pas envisageable ».
Chapeau : « Avoir refusé la vaccination contre le Covid-19 ne signifie pas nécessairement être un antivax, souligne un collectif de médecins. Mais la lassitude s’installant, les soignants pourraient avoir du mal à saisir la complexité. »

Quand on sait comment fonctionnent ces coronazis (médias & gouvernements unis) depuis le début de leur plandémie, on comprend que derrière ces assassins courageusement anonymes se cache l’agence McRond-McKinsey. Bizarrement, alors que les Dr Mengele du covidisme n’éprouvent aucune honte à déféquer à visage découvert leur haine dans les médias qui ne signalent jamais leurs conflits d’intérêts, cet article est une « tribune », et le « réanimateur » et « les médecins » signalés comme émetteurs du discours demeurent anonymes dans la partie non réservée aux abonnés.
L’enculage de mouches « les soignants pourraient avoir du mal à saisir la complexité » ne peut pas décemment émaner de médecins réanimateurs dignes de ce nom ; d’ailleurs pourquoi dans cette phrase utilise-t-on le mot « soignant » en lieu et place de « médecin réanimateur » ? Pour diluer la responsabilité pénale des meurtres prémédités ?
Rappelons à ce prétendu « collectif » la vidéo historique qui nous a fait connaître le médecin réanimateur Louis Fouché, son cours publié sur le site de l’IHU Méditerranée-Infection en date du 7 octobre 2020 : « Réanimation et COVID – quelques points saillants ! ». Il rappelait que la décision d’admettre ou non en soins intensifs un patient âgé a toujours existé. Mais là, on invente l’idée d’assassiner froidement un jeune homme en surpoids de 25 ans ou une femme de 80 ans en parfaite santé qui ont juste besoin d’une semaine d’optiflow.
Ce qui suscite pour l’instant des doutes, une hésitation, c’est ce qu’ils appliqueront sans la moindre retenue dans six mois, et votre voisin et peut-être votre frère applaudiront des deux mains l’assassinat programmé de votre père ou de votre mère, alors que comme l’a démontré Décoder l’éco, il n’y aucune saturation des hôpitaux ni par le covid, ni par les « non vaxinés » (parmi lesquels on classe même ceux qui ont eu leur 3e dose depuis moins de 15 jours !) D’ailleurs vu qu’on teste et déclare covid des gens qui sont venus à l’hôpital pour autre chose, va-t-on priver de réanimation également les cancéreux qui ne seraient pas vaxinés ? Le serment d’Hippocrate est-il un suppositoire pour ces « soignants »-là ? Effectivement, il vaut mieux ne pas salir le mot « médecin » pour désigner ce genre de crevures.

Tous Vaccines Tous Confines
par John Broke

En effet, dans leur plan, c’est démontré [1], figure toujours une première étape de dénégation, de flatteries, exactement comme dans ce tweet du 27 décembre 2020 retiré par le psychopinocchiopathe de l’Élysée : « Je l’ai dit, je le répète, le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider. » Quel gros connard ce petit merdeux prétendument dépucelé par sa prof de théâtre !

Tweet supprimé par le Pinocchio pathologique qui déshonore la fonction présidentielle. © Twitter / Pinocchio

Notons au passage que dans notre république macronière, un président de république – pardon, un olibrius exerçant en CDD le métier de président de république par délégation de la banque Rothschild – peut supprimer une de ses déclarations, alors que par exemple, un chef d’établissement scolaire n’a pas le droit de supprimer un seul courriel !
La deuxième étape, c’est la culpabilisation, (les enfants qui tuent leurs grands parents et qu’on marque du stigmate du masque), puis vient l’étape de la destruction. Nous y sommes en ce qui concerne le vaxin obligatoire y compris pour les mômes, mais en ce qui concerne la solution finale envisagée pour les patients non-vaxinés, ce torchon de propagande coronazi y travaille ardemment, sous la supervision de Victor Fabius, le fils du président du Conseil constitutionnel qui émarge à McKinsey.

Nous sommes sous les douches, la porte de la chambre à gaz est en train de se refermer. Question : faut-il rester poli avec les coronazis qui ont la main sur le robinet de zyklon B ?

Lionel Labosse

Voir en ligne : Appel à la solution finale contre les non vaxinés.


[1] La psychiatre Geneviève Pagnard (qui a dû renoncer à son titre de médecin le 15 septembre, et exerce dorénavant comme « criminologue ») parle de « manipulation destructrice », et distingue un schéma de fonctionnement par étapes pour détruire la victime, qui est le même dans un couple ou dans l’attitude de la caste face au peuple sous le covidisme.


Source : Alter sexualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.