Comment la Presse fait un scoop sur le dos des Gendarmes…

Journalistes

Voici comment “la Presse” se fait un scoop sur le dos des Gendarmes et de la Gendarmerie. Elle rapporte un fait divers malheureux ayant causé la mort d’un jeune homme mais ayant aussi failli causer la mort d’un militaire de la Gendarmerie.

Analysons un peu la manière dont sont présenté les choses aux lecteurs et les incohérences avec lesquelles les faits sont relatés. Commençons avec un article paru sur Europe1.fr 

Tout d’abord un titre accrocheur :

Il meurt dans un accident avec une voiture de gendarmerie

Puis dans le préambule on lit que c’est le véhicule de Gendarmerie qui a percuté le motocycliste :

Il a été percuté, mardi, à Nancy, par un véhicule de gendarmerie banalisé. L’accident a provoqué de vives tensions dans une banlieue sensible la ville.

Un jeune homme de 20 ans qui circulait à moto est mort mardi vers 19 heures, à Laxou. Il a été percuté par un véhicule de gendarmerie banalisé conduit par un militaire en civil.

Enfin ici nous comprenons mieux ce qui s’est réellement passé :

La victime circulait sur la roue arrière de son scooter.

“Le militaire, qui appartient à la Section de recherches de Dijon, réalisait une enquête dans ce quartier de Laxou, habillé en civil. Seul à bord du véhicule, il était en train de faire une manœuvre pour tourner à gauche lorsqu’il a été percuté par le deux-roues qui arrivait à grande vitesse“, a précisé Thomas Pison.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le conducteur de la motocross de 450 cm3 arrivait en face, en roulant sur sa seule roue arrière. Lors du franchissement d’un dos d’âne, il est tombé et son véhicule a glissé avant de percuter la voiture conduite par le gendarme,

Le policier agressé par les gens du quartier. “A la suite du choc, le gendarme est sorti pour porter secours. C’est à ce moment qu’il a été pris à partie par de nombreux individus, parmi un regroupement spontané de plusieurs dizaines, voire une centaine de personnes”,

Ci-dessus l’amalgame continu, s’agit-il d’un policier  ou d’un gendarme ? Nous savons bien qu’il s’agit d’un gendarme…  

Sur France3 Lorraine ce n’est pas mieux, en titre nous trouvons :

Laxou : un gendarme percute mortellement un jeune à moto

C’est un Gendarme qui percute et tue ! Dans le préambule nous lisons :

Un jeune homme de 22 ans qui circulait en deux-roues a été percuté par un véhicule banalisé de gendarmerie. Il est mort sur le coup.

Une voiture de gendarmerie qui circulait dans le quartier des Provinces à Laxou a percuté un deux-roues. Le conducteur de la moto  a été tué sur le coup.

Ce n’est qu’à la fin de l’article que nous comprenons un peux mieux la réalité des faits :

Seul à bord du véhicule banalisé, il était en train de faire une manœuvre pour tourner à gauche lorsqu’il a été violemment percuté par un deux-roues qui arrivait à grande vitesse”.

Quand au Magnum de l’info c est le même style et la même désinformation. Il présente un titre des plus accrocheurs :

Nancy (54) : Un jeune à moto tué par une voiture de gendarmerie

Ce mardi soir, à Laxou, en banlieue de Nancy, un jeune homme de 22 ans a été percuté par une voiture banalisée de gendarmerie, alors qu’il circulait en motocross.

On apprend à la mi-journée qu’il s’agissait en vérité d’une voiture banalisée de la gendarmerie. Un gendarme en civil, seul, la conduisait, il travaillait sur une enquête dans ce quartier de Laxou, avenue de l’Europe.
Il a percuté le jeune homme de 22 ans qui était en motocross. Le gendarme était en train de faire une manœuvre pour tourner à gauche lorsqu’il a été violemment percuté par le deux-roues qui arrivait à grande vitesse.

Ici c ‘est du grand Art…. Dans le même paragraphe et en deux phrases “le gendarme a percuté le jeune homme” “lorsqu’il a été violemment percuté par le deux-roues qui arrivait à grande vitesse.”

IL serait temps que la Presse et les Médias respectent un peu La déontologie du journalisme  qui est définie par deux textes de référence, dont l’un a été approuvé par l’ensemble des syndicats de journalistes européens, la charte de Munich   très rarement critiquée. La convention collective en reprend une partie, les employeurs n’ayant pas souhaité y inclure l’article sur la protection des sources d’information.(Source Wikipédia)

Seul le Journal Le Parisien rapporte les fait de manière non édulcorée :

Nancy : un gendarme en civil agressé après un accident de scooter mortel

Un jeune homme de 22 ans qui circulait à deux-roues est mardi vers 19 heures à Laxou, dans la banlieue de Nancy (Meurthe-et-Moselle), après avoir percuté un véhicule de gendarmerie banalisé conduit par un militaire en civil, a indiqué le parquet.

Souhaitons que notre camarade Gendarme, gravement blessé et presque lynché, s’en sorte très rapidement sans trop de casse. Qu’il n’ait pas non plus un sentiment de culpabilité inapproprié à la suite de ce fait divers malheureux  où visiblement sa responsabilité n’est pas engagée.

C’est avec des articles de Presse, aussi douteux que ceux cités ci-dessus, qu’on arrive à faire qu’une petite partie de la population réagisse de la manière que nous venons de voir. Messieurs les Journalistes dans cette affaire c’est VOUS qui avez des responsabilités !

Ronald Guillaumont

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *