Clermont-l’Hérault : le peloton de gendarmerie motorisé change de tête

Clermont-l'Hérault : le peloton de gendarmerie motorisé change de tête

Le lieutenant Geoffrey Jourdain reçoit un souvenir des mains de son supérieur.

JAP

L e lieutenant Geoffrey Jourdain va rejoindre Paris.

Après trois années, le lieutenant  de gendarmerie, Geoffrey Jourdain, quitte le commandement du peloton motorisé d’autoroute de Clermont-l’Hérault pour rejoindre la capitale et préparer en école un master spécialité radio-mobile, qui le conduira par la suite à rejoindre la direction de la gendarmerie.

Sortie de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, ce jeune officier a continué durant un an sa formation à l’école des officiers de la gendarmerie et le 1er août 2013 il a rejoint Clermont-l’Hérault pour prendre la tête d’une unité de 30 militaires en partie motocyclistes, en charge de 110 km d’autoroute entre Béziers, le Caylar et Montpellier.

Sans oublier les axes secondaires du département, et même si le rôle principal demeure la lutte contre l’insécurité routière, ce peloton conserve une compétence dans tous les domaines comme le judiciaire.

Un travail de terrain et quelques points noirs 

“J’ai eu la chance de commencer par une unité de terrain importante, avec ses difficultés et ses contraintes notamment ses points noirs du Pas de l’Escalette, la zone de Gignac et l’entrée de Montpellier, qui entraîne en moyenne trois interventions sur accident par jour, soit 1 000 par an. Amoureux du deux roues, je garderai aussi un bon souvenir d’une unité moto ou règne un esprit de camaraderie. Originaire du Nord, j’ai découvert une très belle région dotée d’un merveilleux climat.” Que de bons souvenirs pour Geoffrey Jourdain. Maintenant en attendant le capitaine Jean-Michel Besancenot, c’est le major Philippe Laurent qui assurera la suppléance.

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *