Civaux L’octogénaire portée disparue retrouvée vivante

C'est un gendarme adjoint de l'équipe conduite par le capitaine Duval qui a retrouvé l'octogénaire vers 9 h 45. - C'est un gendarme adjoint de l'équipe conduite par le capitaine Duval qui a retrouvé l'octogénaire vers 9 h 45. - Photos correspondant Robert Benoist

C’est un gendarme adjoint de l’équipe conduite par le capitaine Duval qui a retrouvé l’octogénaire vers 9 h 45. – Photos correspondant Robert Benoist

L’octogénaire portée disparue par sa famille depuis samedi en fin de journée vient d’être retrouvée vivante à 9 h 45. Les opérations de recherche menées cette nuit n’avaient rien donné. Elles avaient repris ce matin avec la gendarmerie, la population locale et les chasseurs.

Mise à jour à 10 h 20. L’octogénaire portée disparue vent d’être retrouvée vivante pas très loin de son domicile. Elle a été découverte en contrebas d’un talus, à l’abri derrière le mur d’une maison.

Le chien de la gendarmerie de race saint-hubert spécialisé dans la recherche des personnes était sur sa piste mais c’est une équipe de gendarmes qui l’a découverte.

“Elle était en contrebas d’une pente, abritée derrière un mur de maison, protégée du vent, ce qui l’a bien aidée cette nuit. Cet endroit avait été visité vers 18 h 18 h 30, samedi, elle n’y était pas. Elle était un peu perdue, elle a dû passer là plus tard, dans le noir, elle n’a  pas vu la pente et elle est tombée”, explique le capitaine Duval qui a levé le dispositif.

La victime a été prise en charge par les secours après cette nuit passée dehors.

Une trentaine de gendarmes participaient aux recherches ce matin.

Hier, dix-neuf gendarmes, huit membres de la Protection civile et trois pompiers avaient été mobilisés.

————————————————————————————————————————————————————

Mobilisation générale. A Civaux, depuis 7 h 30 ce matin, c’est la mobilisation générale pour retrouver Madeleine Mathé  une femme de 85 ans portée disparue depuis samedi vers 16 h.

Elle habite aux Monas. Elle était partie vers 15 h faire une marche, son mari s’est inquiété ne la voyant pas revenir vers 16 h. la gendarmerie a été alertée en début de soirée.

“Nous avons effectué des recherches avec le renfort d’une équipe cynophile de 19 h 30 à 2 h du matin”, indique le capitaine Duval, de la compagnie de Montmorillon.

Les recherches ont repris ce matin, avec le renfort de la population locale et des chasseurs, mobilisés par le maire de Civaux.

L’hélicoptère de la gendarmerie doté d’une caméra thermique permettant de repérer plus facilement une personne de nuit ou sous un couvert végétal n’a pas pu être engagé à cause des mauvaises conditions météorologiques.

En revanche, une autre équipe cynophile est sur place avec un chien de race saint-hubert, à l’odorat exceptionnel.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *