Circulaire n° 186000 relative à la chaîne de concertation au sein de la gendarmerie nationale

 

Gie Nationale

 

PRÉAMBULE

L’arrêté du 23 juin 2016 relatif à la chaîne de concertation au sein de la gendarmerie nationale institue des instances de concertation à tous les échelons de commandement. Celles-ci contribuent à la valorisation de l’intelligence collective au sein de l’institution en participant aux prises de décisions relatives à la vie courante des unités sans pour autant dessaisir le chef de son pouvoir de décision.
Vecteur de cohésion, le dialogue interne vise à détecter, comprendre, analyser et traiter toutes les problématiques humaines, matérielles et fonctionnelles qui impactent le dynamisme, la cohérence et l’exercice des missions de la gendarmerie nationale.
Son efficacité et sa pertinence reposent sur un strict respect des principes de subsidiarité et de proportionnalité.
La présente circulaire a pour objet de préciser les conditions de désignation, les attributions et les moyens alloués à chacun des acteurs de ce dialogue interne, dans le respect de l’identité et du statut militaires de la gendarmerie nationale.

CHAPITRE 1er

L’ANIMATION DU DIALOGUE INTERNE DES MILITAIRES
AU SEIN DE LA GENDARMERIE NATIONALE

L’efficacité du dialogue interne dépend de l’implication de chacun, à quelque niveau qu’il se situe au sein de la hiérarchie militaire et quelles que soient les fonctions et responsabilités qu’il occupe.
La conduite du dialogue interne nécessite confiance réciproque, respect mutuel et loyauté. Ce dialogue doit être mené avec objectivité et reposer sur le principe éthique de responsabilité.
Quatre niveaux d’engagement peuvent être distingués (CC1, CC2, CC3 et CFMG).

1. RESPONSABILITÉS DE CHAQUE MILITAIRE

Tout militaire de la gendarmerie nationale est concerné par la qualité du dialogue au sein de son unité en particulier et de la gendarmerie en général.
Cette implication s’exprime par une confiance dans les militaires qui s’investissent tout particulièrement pour les représenter, par la modération et l’intelligence des interventions ainsi que par une participation active à l’élection de ses représentants.

Pour lire la suite suivez ce lien (circulaire de 15 pages au format .pdf) : Circulaire 186000 Dialogue Interne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.