Cinq nouveaux officiers au groupement de gendarmerie

De G à D: le capitaine Patrick Rebourg, le chef d'escadron Pascal Defrance, le lieutenant-colonel Jean-Marc Chambon, le colonel Philippe Watremez, le chef d'escadron Jacques Etienne Bulckaen, le capitaine Gérard Brouillat. Photos Laurent Bollet

De G à D: le capitaine Patrick Rebourg, le chef d’escadron Pascal Defrance, le lieutenant-colonel Jean-Marc Chambon, le colonel Philippe Watremez, le chef d’escadron Jacques Etienne Bulckaen, le capitaine Gérard Brouillat. Photos Laurent Bollet

Le groupe commandement du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire a connu un fort renouvellement avec l’arrivée de nouveaux officers aux côtés du colonel Philippe Watremez. L’escadron départemental de sécurité routière également.

L’année 2013 et l’été notamment ont été l’occasion de plusieurs nominations suite à des mutations, au groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire.

Aux côtés du colonel Philippe Watremez commandant le groupement de gendarmerie départemental, sont arrivés deux nouveaux adjoints:

Le lieutenant-colonel Jean-Marc Chambon nommé au mois d’août en qualité de commandant en second. Cet officier supérieur était auparavant attaché de la sécurité adjoint, à l’ambassade de France à Berlin.

Le chef d’escadron Pascal Defrance, 49 ans, est officier adjoint commandement et donc numéro 3 du département. Il était auparavant au centre national de la formation sécurité routière à Fontainebleau, commandant la division  “formation” des motocyclistes de toute la gendarmerie mais également des douaniers et policiers municipaux ainsi que des motocyclistes d’unités étrangères.

Le capitaine Patrick Rebourg, 54 ans, est le nouvel officier adjoint chargé de la police judiciaire (OAPJ). Il était commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Claude. Il avait auparavant servi à la section de recherche de Dijon pendant 15 ans.

A l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) composé de 96 militaires, le commandement est désormais assuré par le chef d’escadron Jacques Etienne Bulckaen, 48 ans. Le commandant Bulckaen était auparavant commandant en second de l’EDSR d’Indre-et-Loire à Tours et ce, après avoir été cavalier à la Garde Républicaine.

Enfin, le capitaine Gérard Brouillat, 54 ans, a pris la tête du Peloton motorisé de Charnay-lès-Mâcon composé de 34 personnes. Le capitaine Brouillat était jusqu’à présent détaché à la direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD) à Lyon.

Le JSL souhaite à ces cinq officiers la bienvenue en Saône-et-Loire

Source : Le Journal saone et loir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *