Ci-joint le “COVID INFO” du jour – Point de situation du samedi 12 septembre.

Magnifique mise en lumière des incohérences de notre gouvernance dans la gestion de cette “pandémie”…AVEC  la complicité des médias !

Bonne lecture. Bon WE

Avant propos:Trois questions seront abordés ci après:

1- Où en est l’épidémie en France, peut on parler d’une deuxième vague?

La France ayant découvert très tardivement l’intérêt des tests s’est mise à tester massivement. Elle a découvert tout naturellement un nombre de cas positifs proportionnel au nombre de tests. Une écrasante majorité d’entre eux sont des «porteurs sains», ou de faux positifs, mais classés dans les cas «actifs».

Voir cette interview capitale et très claire sur LCI du professeur Toussaint:

La France a donc pris très vite (en 15 jours) la première place des 48 états européens pour les «cas actifs», laissant loin derrière tous les autres, y compris une Russie de 148 millions d’habitants, dont le pays améliore sa situation de jour en jour: (Continent européen/ 1ère France:240 000 cas actifs en hausse rapide, 2ème Russie: 165 000 en baisse progressive).

Mais «notre» virus est devenu intelligent et gentil: il est devenu intelligent car il a compris où était les frontières françaises et n’explose vraiment qu’à l’intérieur de ces frontières.

En dépit d’une large ouverture de celles ci aux autres pays européens, aucun des pays voisins n’affiche un tel taux de nouveaux cas et de cas actifs: c’est ce que l’on pourrait appeler «l’exception française».

France 240 000 cas actifs, Belgique 62 000, Italie 36 000, Allemagne 16 000, Suisse 6 100,Luxembourg 567.

Notons que les pays voisins ne pratiquent pas les tests à outrance et n’imposent pas tous de mesures aussi contraignantes que celles imposées à ses ressortissants par une gouvernance française, paniquée.

Notons aussi que la sur(?) réaction française pénalise non seulement les individus mais aussi les entreprises et l’économie qui continuent, lentement mais sûrement, de sombrer, si l’on en croit le FMI qui prévoit un -12,5% de récession en 2020.

https://www.imf.org/en/Publications/WEO/Issues/2020/06/24/WEOUpdateJune2020.

Notons enfin que ce naufrage de l’économie ne sera pas sans conséquences pour l’avenir de notre pays, lire à cet égard l’excellente et minutieuse étude d’Olivier Berruyer sur le site «Les Crises».

https://www.les-crises.fr/1-l-accord-europeen-du-21-07-un-deplorable-plan-d-endettement-de-750-milliards/

Mais le virus a muté pour devenir gentil car il ne tue plus grand monde si l’on en croit la courbe des décès hebdomadaires publiée ci après. Il va falloir vous armer d’un microscope pour tenter d’identifier une seconde vague sur ce tableau.

Nota Bene: 11 750 personnes en moyenne décèdent chaque semaine en France, toutes causes confondues, une centaine décède avec la Covid.

Capture d’écran 2020-09-12 à 17.47.56

On peut ajouter à ce tableau les décès des semaines 35 et 36 et 37 qui ne figurent pas encore sur le BEH de santé publique France (109, 128, 169 ).

Chacun appréciera le bien-fondé et l’adéquation des mesures gouvernementales en n’oubliant pas que ces mesures impactent directement et sévèrement la vie de millions d’individus, pénalisent notre économie, font exploser les licenciements et le chômage, augmentent la mortalité collatérale(stress, suicide).

Cette vidéo (1 mn) de LCI de David Pujadas du 27 août nous montre comment notre gouvernance fait passer la France du vert au rouge en changeant les indicateurs.

L’exécutif voudrait gouverner par décret en suscitant la peur qu’il ne s’y prendrait pas autrement.

A cet égard, cette très courte tribune, publiée dans le quotidien le Parisien et co-signée par 35 professeurs de médecine ou chercheurs, mérite d’être connue de tous :

https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-nous-ne-voulons-plus-etre-gouvernes-par-la-peur-la-tribune-de-chercheurs-et-de-medecins-10-09-2020-8382387.php2-

Où en est le professeur Raoult et que nous dit-il ?

Sur les 226 000 médecins français, moins de 500 d’entre eux de la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf) ont jugé bon de porter plainte devant le conseil de l’ordre contre un homme de bien (Raoult) qui a traité ses patients Covid, autant qu’il a pu, avec les moyens dont il disposait.

Ces médecins “accusateurs”qui, eux, n’ont pas fait grand-chose mais tiennent, hélas, le haut du pavé, espèrent conserver leurs avantages et les financements de Big Pharma.  Le conseil de l’ordre a déjà montré, en cours de crise, qu’il était lui même gangrené et sous la coupe des laboratoires pharmaceutiques. Il est loin d’être neutre dans cette affaire…..

…….Si l’énorme majorité des médecins sont des gens biens, moins de 0,4% d’entre eux semblent donc avoir oublié leur serment d’Hippocrate et l’avoir remplacé par un serment d’hypocrite…..

Une pétition de soutien au professeur Raoult contre ses accusateurs a été mise en ligne par le docteur Simon Berrebi. Elle a déjà recueilli 111 000 signatures et plus de 41 000 commentaires . Ces derniers sont édifiants.

Ceux qui estiment cette pétition de soutien justifiée peuvent y ajouter les leurs: https://www.mesopinions.com/petition/sante/soutien-pr-raoult-contre-medecins-ont/103563

Ceux qui souhaitent découvrir l’homme (Raoult), son action et ses soutiens dans cette crise épidémique en remontant le temps visiteront avec beaucoup d’intérêt son compte Twitter où ils découvriront les 169 tweets émis sur l’épidémie ouvrant accès à de nombreuses données et vidéos ainsi qu’aux 95 études internationales préconisant l’usage de la chloroquine, études superbement ignorées par ses détracteurs qui leurs préfèrent toujours les études frauduleuses publiées puis rétractées par le Lancet

https://twitter.com/raoult_didier?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor

La dernière vidéo du professeur Raoult sur youtube ayant pour titre: «Qui meurt de la Covid-19» a été censurée et donc retirée de Youtube au prétexte «qu’elle aurait violé les conditions d’utilisation de Youtube».

Ayant visionné cette vidéo avant son retrait, je peux garantir au lecteur qu’elle n’avait, pour seul défaut, que d’être claire et convaincante car compréhensible par le plus grand nombre. Cela montre de manière évidente qu’il existe une collusion entre ceux qui contrôlent facebook et youtube et ceux qui entretiennent la cabale anti-Raoult.

Rien d’étonnant pour celui qui connaît le dessous des cartes car ils appartiennent à une même «communauté», assez facilement identifiable lorsqu’on aborde le «nominatif» et les CV des individus.

https://www.mediterranee-infection.com/qui-meurt-du-covid/

Cette vidéo a été remise en ligne par un autre site et semble avoir échappé à la censure.

Jusqu’à quand ?

https://www.lesalonbeige.fr/youtube-censure-une-video-de-didier-raoult-sur-la-covid-19/

C’est donc bien le site de l’IHU de Marseille qui est visé. Il faut empêcher Raoult de communiquer.

Enfin, pour terminer par un sourire, voici ce que l’on sait aujourd’hui du virus, grâce aux décisions gouvernementales, fidèlement approuvées et relayées par nos médias.

Il est taquin ce virus !

D’abord, il est très snob et ne fréquente que des «clusters».

Il s’attaque aux jeunes dans leurs fêtes mais pas aux 5 000 spectateurs d’un match de foot.

Il s’attaque aux baigneurs sur les plages, mais pas aux sans abris.

Sur certaines plages, il est dangereux de 21h à 7h du matin mais pas dans la journée.

Il s’attaque aux petits commerces mais pas aux grandes surfaces.

Il peut tuer votre grand-mère de 70 ans si elle vient vous voir, mais pas si elle garde vos enfants.

Il amène des scientifiques sur les plateaux télé pour dire tout et son contraire.

En certains lieux, il n’est contagieux que le week-end, quand les gens se détendent, mais pas dans la semaine.

Il n’était pas assez dangereux au début et le masque était inutile, puis il est devenu très dangereux rendant le masque obligatoire.

Il permet de s’asseoir côte à côte dans un train, mais pas au théâtre.

Il autorise des rassemblements jusqu’à 5 000 spectateurs pour des concerts mais interdit de se réunir à plus de 10 sur la voie publique, en plein air.

Il n’est pas contagieux lorsqu’on est assis à la table d’un restaurant mais le devient quand on se lève pour aller au toilette.

Il est très malin car il réagit différemment en fonction des lieux, des individus et des intérêts*.

Point de situation du Samedi 12 Sept 0h00 GMT

Depuis le début de l’épidémie:214 pays ou territoires ont été affectés par le virus, pour 28 648 008 cas déclarés (+ 1 864 779 en 1 sem).

919 099 décès(+ 35 320 + 5 360 régularisations en 1 sem) ; 20 573 074 guérisons (+ 1 669 574 en 1 sem).

7 155 835 patients en cours de traitement (+ 147 666 en 1 sem.), dont 60 904en état critique (- 330 en 1 sem.)

L’évolution des pertes déclarées des semaines écoulées se résume en un tableau:

A sa lecture,on réalise à quel point la mortalité reste très faible et recule en Océanie et en Afrique, à quel point elle recule aussi en Europe, aux États-Unis et en Amérique latine, et se détériore très progressivement en Asie de l’Ouest (Inde et pays voisins). L’Inde devient le pays qui enregistre le plus de pertes au monde. Elle devrait être le nouvel épicentre d’une épidémie (en déclin) dès Octobre prochain.

Lire la suite :  document de 15 pages au format .pdf – Point de situation Covid du Samedi 12 Septembre 0h00 GMT

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *