Cholet. Guy Albanèse quitte le commandement de la gendarmerie

Le commandant de la compagnie de Cholet, Guy Albanèse, et sa femme, jeudi, en fin d’après-midi lors de la cérémonie organisée à La Loge à Beaupréau.

Le commandant de la compagnie de Cholet, Guy Albanèse, et sa femme, jeudi, en fin d’après-midi lors de la cérémonie organisée à La Loge à Beaupréau. | Ouest-France

C’est presque fini pour le commandant de la compagnie de la gendarmerie de Cholet, Guy Albanèse. Il se confie avant de partir en région parisienne.

Entretien

Quels souvenirs garderez-vous du secteur dont vous aviez la charge ?

On est ici dans une région à forte identité. Les Guerres de Vendée, par exemple, on sent qu’ici c’est encore assez vivace. Cette histoire-là est notamment très présente du côté de Beaupréau, Montrevault… Il y a beaucoup de petits monuments restaurés et très bien entretenus. Globalement, c’est une région plutôt méconnue. Ou plutôt que les gens connaissent sans connaître vraiment : le basket, les magasins d’usine, les mouchoirs rouges… Les proches qui sont venus me voir étaient surpris de voir une ville aussi importante, et qui est très bien située : pas loin de la mer, des châteaux de la Loire, d’Angers, de Nantes.

Et le bilan de votre action à la tête de la compagnie ?

Durant les 4 ans de ma présence ici, on a réussi à mettre l’accent en prévention sur les violences faites aux femmes et aux mineurs. Nous avons beaucoup combattu le trafic de stupéfiants et les cambriolages, qui sont très souvent liés. Et puis, nous avons été les premiers dans le département à mettre en place la Participation citoyenne (1), à Saint-Léger-sous-Cholet.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.