Chaumes-en-Brie La gendarmerie évacue des “teufeurs” dans une free-party à Chaumes-en-Brie

Les gendarmes sont mobilisés depuis ce samedi 15 mars dans la commune de Chaumes-en-Brie. De nombreuses verbalisations ont été réalisées pour détention ou usage de stupéfiants.

La gendarmerie est intervenue depuis ce samedi 14 mars pour l'évacuation d'un "free party" organisée ce week-end -sans autorisation - sur un terrain privé de Chaumes-en-Brie (photo illustration)

Ce sont des plaintes de riverains mais également des maires des communes avoisinantes qui ont déclenché la mobilisation des gendarmes. Des centaines de personnes qui participaient à une free-party depuis, samedi 15 mars, ont été évacué par la gendarmerie, dans la commune de Chaumes-en-Brie. Ce dimanche, une quarantaine de personnes est encore sur place. Ces “teufeurs” s’étaient ainsi donnés rendez-vous depuis hier vers 22h15 dans un terrain privé mais sans autorisation préalable. Des signalements ont également été constaté en amont du rassemblement, dans le train Paris-Verneuil l’Étang.

Quelque 300 “teufeurs” au plus fort du regroupement

Les gendarmes sont intervenus pour évacuer les personnes de ce rassemblement et de nombreuses verbalisations ont été réalisées pour détention ou usage de stupéfiants. De puis ce dimanche, les gendarmes – toujours sur place – empêchent les participants de repartir en voiture. Durant la soirée, les militaires accompagnés de la police ferroviaire ont fait barrage pour empêcher les fêtards de s’approcher de la voie de chemin de fer, situé à proximité. Au plus fort de la fête improvisée, la gendarmerie a comptabilisé près de 300 “teufers” .

Source : La République de Seine et Marne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *