Changement à la gendarmerie

Le jeune Jordan Verdeil et le Major Christian Lamoot à la gendarmerie de Réalmont.

La brigade de gendarmerie de Réalmont a vu le départ à la retraite le 1er juillet dernier du major Bessière après de nombreuses années de bons et loyaux services. Dans la foulée de ce départ, l’arrivée du major Christian Lamoot, originaire du Nord mais «sudiste» depuis de nombreuses années, est venue animer le centre de Réalmont.

Originaire du Nord-Pas-de-Calais, le Major Lamoot compte 28 années de service dans la gendarmerie nationale, passionné de ping-pong qu’il pratique en club à Saint-Paul-Cap-de-Joux, Christian Lamoot est père de trois enfants. Il entame à Réalmont son troisième poste en tant que commandant de brigade après avoir été affecté dans le Lot de 1995 à 2011, à Cordes de 2011 à 2014, dans le Cantal de 2014 à 2017 et dorénavant à Réalmont au sein de la communauté de brigade Réalmont/Albi, vaste territoire de 20 communes à gérer !

Agé de 50 ans, le major Lamoot se retrouve donc à la tête de la plus grosse communauté de brigade de la compagnie d’Albi avec un effectif de 20 gendarmes dont 9 pour le centre de Réalmont. Avec une activité soutenue, le major Lamoot pourra compter sur toute son équipe à laquelle vient d’être intégré le 20 juillet dernier l’élève gendarme Jordan Verdeil. Originaire de Payrin, le jeune homme, après un cursus scolaire de 9 mois, poursuit sa formation, encadré par des gendarmes expérimentés à Réalmont. D’abord trois mois en observation puis les appréciations et au bout de quatre ans d’apprentissage au sein de la brigade réalmontaise, il deviendra gendarme de carrière suivant les affectations qui lui seront dès lors proposées. Deux nouveaux visages à la brigade de Réalmont donc pour les années à venir.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.