C’est fait : Véran lance le premier chantage au vaccin

Même les ordures sont censés avoir une mère. Mais que leur ont-elles fait pour qu’ils deviennent de telles ordures ? « 

16-4-740x431

Il a osé.

Mais comme d’habitude, il a osé avec un côté suintant qui est repoussant.

L’objectif de la covidémence est de vacciner la planète entière, animaux de compagnie compris.

Plutôt que la méthode panzer (voir Israël), la technique utilisée en Europe est celle du « saucisson ».

On avance tranche par tranche.

D’abord une petite, et puis ensuite on coupe plus gros.

Ce jour est à marquer d’une pierre noire, car c’est officiel, les autorités françaises mettent en œuvre la première coercition en lien avec la vaccination couillonavirale.

« Les résidents des Établissements d’Hébergement pour Personnes âgées dépendantes (Ehpad) « vont pouvoir sortir s’ils sont vaccinés, avec au moins 15 jours de recul après la deuxième injection », a déclaré vendredi 5 mars le ministre de la Santé, Olivier Véran (source Le Figaro)

Je parlais de méthode suintante… Visez plutôt le chemin rhétorique que cette saleté emprunte, la boue sémantique utilisée :

– les vieux en Ehpad étaient prisonniers. Interdiction de sortir.

– le Conseil d’État « a suspendu l’interdiction en vigueur depuis plusieurs mois, jugée « disproportionnée » à l’aune des 80% de résidents désormais vaccinés avec au moins une dose contre le Covid-19 ».

– donc… nous faisons « ce que nous a demandé le Conseil d’État », donc, sortie autorisée uniquement si vacciné !

Le Conseil d’État n’a jamais « demandé » cela ! Vérandouille est une petite crapule.

Les résidents en Ehpad doivent être libres de leurs mouvements. Ils doivent pouvoir sortir même s’ils ne sont pas vaccinés…

La vaccination doit relever d’un choix individuel. C’est la ligne rouge qui est franchie.

Voilà où nous en sommes. France. Mars 2021, deuxième année de l’âge couillonaviral.

Pépé et mémé resteront en taule tant qu’ils ne seront pas vaccinés.

Les prochains sur la liste ? Vous…

À ce sujet, le « pass sanitaire » avance très bien, et très vite, dixit un autre membre du gouvernement covidément français (article Le Figaro).

Post-scriptum

On rappellera les mots de l’adolescent perturbé de l’Élysée, le 24 novembre dernier…

« Je veux aussi être clair : je ne rendrai pas la vaccination obligatoire ». (source)

source : https://covidemence.com

Source : Reseau International

Répondre à Conculta Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.