Castelsarrasin. Des gendarmes percutés alors qu’ils partaient sur un accident

Des dégats impressionnants sur le véhicule des gendarmes qui s'en sortent avec des blessures légères./ Photo DDM

Des dégats impressionnants sur le véhicule des gendarmes qui s’en sortent avec des blessures légères./ Photo DDM

Lundi en fin d’après-midi, une voiture de la compagnie de gendarmerie de Castelsarrasin a été percutée par une clio conduite par une quinquagénaire de Castelsarrasin au carrefour de l’avenue du Maréchal Leclerc et de la rue du XIXe siècle. Collision impressionnante qui a fait de gros dégâts sur les véhicules et décapitant un poteau électrique. Malgré la violence du choc, seuls trois blessés légers étaient à déplorer. Les deux gendarmes ont été conduits au centre hospitalier moissagais pour des contusions et des entailles au visage. La conductrice a quant à elle était transportée sur l’hôpital de Montauban en état de choc. La passagère de la clio est sortie indemne.

 

Cet accident s’est produit alors que deux véhicules de la compagnie de gendarmerie de Castelsarrasin se rendaient sur l’incendie d’un camion à Castelferrus (voir notre édition d’hier). Alertée par la sirène des gendarmes, la quinquagénaire a attendu de laisser passer le premier véhicule avant de s’engager sur le carrefour, pensant qu’il n’y avait qu’une seule voiture, sirène hurlante. Alors que son feu était au vert et pensant avoir laissé la priorité aux gendarmes, elle s’est engagée sur le carrefour sans imaginer un instant qu’il y en avait un second en approche. Le choc a été inévitable. La voiture des militaires s’est retournée et a glissé sur plusieurs mètres emportant sur son chemin un poteau électrique de signalisation et venant toucher un troisième véhicule arrêté en face.

 

Moins d’une heure après le choc, la route avait été nettoyée et les deux véhicules emportés afin de ne pas gêner plus longtemps cet axe principal de circulation entre Moissac et Castelsarrasin.

Philippe Cahue

Source : La dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *