Calvados. L’essentiel de l’actu : très grande vitesse, nouveaux trains

A Jurques, un conducteur a été contrôlé à 142 km/h sur une route limitée à 80 km/h.
A Jurques, un conducteur a été contrôlé à 142 km/h sur une route limitée à 80 km/h. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

 

A Jurques, un automobiliste a été contrôlé à 142 km/h au lieu de… 80 ; à Vire, alors qu’un automobiliste s’arrêtait pour boire un verre d’eau, sa voiture disparaissait ; les nouveaux trains régionaux sont en phase de tests depuis lundi 27 août, sur la ligne Caen-Cherbourg. Voici les principales infos de ce jeudi 30 août 2018.

A Jurques, un automobiliste contrôlé à 142 km/h au lieu de 80

Gros, très gros excès de vitesse ! La nouvelle de la limitation de vitesse passée de 90 km/h à 80 km/h depuis le 1er juillet 2018 ne semble pas interpeller l’automobiliste contrôlé par les services de la compagnie de gendarmerie, le mardi 28 août 2018. À 10 h 30, sur la route départementale RD577, dans le sens Vire-Caen, au lieu-dit La Hyguière (sur la commune de Jurques) l’homme circulait à la vitesse de 142 km/h (134 km/h retenus par la gendarmerie) sur une route limitée à 80 km/h. Dépassant de plus de 50 km/h la vitesse autorisée, la gendarmerie a immédiatement effectué un retrait de son permis de conduire.

A Vire, le temps de boire un verre d’eau, sa voiture disparaît

Mardi 28 août 2018, vers 15 h, les gendarmes sont avertis d’un vol de véhicule dans une rue proche du centre-ville de Vire. Les circonstances sont malheureuses : la victime de ce vol aurait, le temps d’aller se rafraîchir chez elle, laissé son automobile stationnée devant le domicile, les clés sur le contact. Ce jeudi soir, la brigade de gendarmerie est toujours à la recherche d’un Kango Renault de couleur bleue, volé au nez et à la barbe de son propriétaire…

Entre Caen et Cherbourg : les nouveaux trains régionaux sont en phase de tests

Après l’accord signé le 25 avril 2016 par Hervé Morin, président de la Région, et Manuel Valls, ex-Premier ministre de François Hollande, le premier train commandé par la Région à l’entreprise Bombardier Transport a été construit. Depuis le 27 août, et jusqu’au 9 novembre 2018, il est testé entre Caen et Cherbourg. Ce premier train d’essai, qui fait des allers-retours quotidiens, ne circule pas dans sa version définitive. Pour le moment, seul l’équipement minimum est installé, afin de faire des ajustements techniques. À partir de novembre, et jusqu’à juin, le train sera testé sur le réseau ferré national, pour notamment valider l’endurance des freins.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.