Brigade de gendarmerie : le lieutenant Fabregat nouveau commandant

Le lieutenant Daniel Fabregat, nouveau patron de la brigade du pays d'Olmes./Photo DDM.
Le lieutenant Daniel Fabregat, nouveau patron de la brigade du pays d’Olmes./Photo DDM.

La brigade de gendarmerie du pays d’Olmes a un nouveau commandant. Le lieutenant Daniel Fabregat a succédé au lieutenant Pierre Zamora, en étrennant ses galons. C’est, en effet, la première fois que le nouveau commandant prend la tête d’une brigade. Originaire de l’Hérault, âgé de 41 ans, marié, deux enfants, le lieutenant Fabregat est issu d’une formation en interne. Voilà vingt ans, le futur patron de la brigade du pays d’Olmes entre comme gendarme auxiliaire à Frontignan, poursuit à l’école de gendarmerie de Chaumont, avant de rejoindre l’escadron 32 toulousain où il restera huit ans. C’est au Vigan, où il passera quatre ans, que Daniel Fabregat obtient ses galons de chef, puis ceux d’adjudant, lors des six années suivantes, toujours au Vigan, mais dans la brigade de recherche cette fois. C’est le moment choisi «pour voir autre chose, plus loin», le nouvel adjudant ne sera pas déçu à la brigade de Scionzier (Haute-Savoie), une unité importante où il sera élevé au grade d’adjudant-chef. Il ne lui reste plus qu’une marche à franchir, ce sera fait brillamment lors du concours, entre 2014 et 2015. Le 1er août, il est nommé officiellement à la brigade du pays d’Olmes. «Je suis ravi de ce poste, c’est un choix familial, c’est important, souligne le nouveau patron de la brigade. Je connaissais l’Ariège pour l’avoir traversée, mais pas le pays d’Olmes.» Le lieutenant Fabregat est un homme attaché à son métier. «Je suis un homme de terrain, mais il y a aussi le côté administratif à assurer. Je vais peu à peu prendre contact avec les mairies du territoire ; le relationnel est important pour mettre en place quelque chose qui tienne la route et seul on ne peut pas y arriver.» Le nouveau patron de la brigade a déjà pris la température d’un territoire très touché économiquement et par ses vagues d’incivisme et de cambriolages. «Il y a une sécurité à maintenir et une chose est sûre, je ne laisserai pas marcher sur mes gendarmes.» Le lieutenant Fabregat est passionné de pêche, en pays d’Olmes il est servi, tout comme pour son autre passion, les ultra trails. Cet ancien rugbyman formé à l’école montpelliéraine doit disputer la CCC, «la petite sœur de l’UTMB», le 24 août, un défi autour du mont Blanc sur 101 km. Bienvenue au lieutenant Daniel Fabregat, à sa famille et pleine réussite dans sa mission.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.