Brigade de Chaumont en Vexin : le chauffage est de retour et le Lt Col Lambert ne s’est pas déplacé à l’unité.

chauffage

Le 10 janvier 2014, Profession Gendarme est informé que depuis le 28 décembre 2013 la brigade de Chaumont en Vexin est dépourvue de chauffage et d’eau chaude à la suite d’une surtension sur le réseaux ERDF.

La chaudière collective est hors de fonction et à la date du 10 janvier 2014, le réparateur donne un délai de 3 semaines supplémentaires pour effectuer les réparations.

Alors que la Brigade concernée se refuse à toute communication, contacté par nos soins le commandant de la Compagnie de MERU nous confirme cette surtension ERDF en nous précisant que le Groupement et lui même ont pris toutes les mesures nécessaires pour palier à cet incident. Dans l’attente ils ont prêté aux familles concernées des chauffages d’appoint.

Le 14 Janvier à la suite de notre article le Lt-colonel Lambert, chef du Cabinet – officier communication de la région Picardie fait parvenir à notre rédaction un droit de réponse.

 

Dans ce droit de réponse, Profession Gendarme prend note que le colonel confirme l’incident technique et précise que celui-ci sera résolu pour le 16 janvier au plus tard et non pas dans le délai de 3 semaines comme annoncé.

Ce même jour, on nous précise que le colonel s’est déplacé en personne à la brigade concernée afin de découvrir qui est « la taupe » au sujet de cet incident. N’ayant aucune raison de douter des ces propos, nous informons nos lecteurs de cette situation avec un article intitulé «Chasse aux sorcières dans une brigade de l’Oise » .

Le 15 janvier le site ARMEE-MEDIA se fait le relais de notre article ci-dessus et prend contact avec le Ltt Colonel LAMBERT officier communications de la région Picardie.  Ce dernier précise n’avoir eu aucun contact avec les gendarmes de la brigade de Chaumont en Vexin.  

Après enquête auprès de différents personnels de la Gendarmerie et mise au point avec ses sources, Profession Gendarme reconnaît comme juste et véritable les propos du Colonel Lambert.

Ayant eu confirmation que la chaudière est réparée, Profession Gendarme présente au Colonel LAMBERT ses regrets et reconnaît la célérité avec laquelle les différents échelons de la Gendarmerie on traité ce problème de chaudière au sein de la Brigade de Chaumont en Vexin.

Ronald Guillaumont

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.