Brest : le préfet du Finistère interdit toute manifestation au nord de l’agglomération

Pascal Lelarge, le préfet du Finistère, a décidé d’interdire toute manifestation du 2 mai au 2 juin 2019, dans un périmètre entourant le rond-point de Pen-ar-C’hleuz à Brest.

ok-IMG_7908-854x569Le préfet du Finistère a interdit toute manifestation dans un périmètre autour du rond-point de Pen-ar-C’hleuz pendant un mois. Ici, les gilets jaunes lors du premier acte du mouvement au rond-point samedi 17 novembre 2018 (Archives © Côté Brest).

Dans un communiqué transmis aux rédactions des médias en fin d’après-midi jeudi 2 mai 2019, le préfet du Finistère, Pascal Lelarge, a indiqué qu’il avait décidé d’interdire les manifestations au nord de l’agglomération de Brest. Il précise :

À l’intérieur d’un périmètre de la ville, délimité par les rues Évariste-Galois, de Keranfurust, du Général-Paulet et Yves-Giloux.

Soit les axes qui entourent le rond-point de Pen-ar-C’hleuz.

Et ce pour une durée d’un mois, du 2 mai au 2 juin 2019.

En tracé rose, le périmètre à l'intérieur duquel toute manifestation est interdite selon la décision du préfet du Finistère

En tracé rose, le périmètre à l’intérieur duquel toute manifestation est interdite selon la décision du préfet du Finistère (©Google maps)

Sécurité des biens et des personnes

Il se justifie : cette décision a été prise «en raison de plusieurs accidents de la circulation survenus lors de manifestations organisées sur la voie publique, et afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens».

Il ajoute :

Par ailleurs, le port et le transport, sans motif légitime, d’objets pouvant constituer une arme au sens de l’article 132-75 du code pénal est interdit dans ce périmètre pendant la même durée.

Laquelle stipule : «Est une arme tout objet conçu pour tuer ou blesser».

Sanctions

Et le préfet du Finistère de mettre en garde :

Toute infraction sera sanctionnée d’une peine de six mois d’emprisonnement et 7500 euros d’amende pour les organisateurs, et d’une contravention de quatrième classe (135 euros) pour les participants.

Source : Actu.fr

Lire également : Ouest-France – Brest. Le préfet du Finistère interdit de manifester au nord de l’agglomération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.