Braquage d’une banque : deux hommes stoppés net par les gendarmes

Faits divers – Graulhet (81)

La tentative de braquage de l'agence bancaire LCL de Graulhet  s'est produite hier place de la mairie. /Photos DDM, Jérôme Rivet et Jean-Claude Clerc

La tentative de braquage de l’agence bancaire LCL de Graulhet s’est produite hier place de la mairie. /Photos DDM, Jérôme Rivet et Jean-Claude Clerc

Un braquage de banque à Graulhet, paisible bourgade tarnaise, cela n’arrive que très rarement si l’on en croit les trois secrétaires de mairie encore sous le choc de celui avorté hier matin grâce à l’intervention rapide des gendarmes. «Je bosse à la mairie depuis vingt ans et je n’ai jamais entendu parler d’un hold-up dans une agence bancaire de la ville. Alors, c’est sûr, ça fait bizarre. J’en tremble encore.»

Âgés respectivement de 21 ans et 33 ans, les deux individus interpellés par les gendarmes hier matin peu avant 8 h 30 avaient visiblement préparé leur coup mais pas suffisamment pour tromper la vigilance et la sagacité des gendarmes engagés sur cette opération lors de laquelle a été déclenché le plan «Épervier».

Vêtus de noir et le visage cagoulé, ils se seraient dans un premier temps introduits dans un appartement situé juste au-dessus de l’agence. Le duo aurait ensuite patiemment attendu l’ouverture de la banque par les deux employés en service hier matin pour percer le plafond de l’agence et descendre avec fracas à l’intérieur par une échelle. Les deux salariés du Crédit Lyonnais, un homme et une femme expérimentés avec environ trente et dix ans d’ancienneté dans l’entreprise, se sont donc retrouvés nez à nez avec les deux braqueurs dont l’un muni d’une arme de poing, en l’occurrence un pistolet à gaz. Mais leur plan ne s’est ensuite pas déroulé comme prévu.

Alertés par un employé municipal qui avait repéré un véhicule inhabituel aux abords de l’hôtel de ville, les deux hommes se sont alors fait surprendre par les gendarmes tarnais.

Un conducteur de navette présent au moment du braquage raconte. «J’ai vu ces deux gars habillés en noir et la tête cagoulée sortir de la banque les mains vides. Ils ont donné un coup dans la portière de mon véhicule. Et puis soudain, ils ont fait demi-tour à la vue des gendarmes. Une course-poursuite s’est engagée entre l’entrée de l’agence située rue Victor-Hugo la cote de la Bouriette où se trouvait leur voiture. Il y avait un gros et un plus maigre. Le plus petit s’est fait attraper par un gendarme. L’autre, je n’ai pas vu.»

Le second braqueur a lui aussi été interpellé deux heures après dans la ville grâce à l’imposant dispositif de gendarmerie mis en place (lire encadré). Hier, durant toute la matinée, alors que la zone de la place de la mairie était bouclée, une soixantaine de badauds et riverains se sont pressés face aux cordons de sécurité. «On a vu l’hélicoptère de la gendarmerie tournoyer à très basse altitude autour de la place de la mairie, témoigne un passant. Et très vite le quartier était bouclé avec des gendarmes avec des fusils-mitrailleurs pour certains et les routes d’accès à la banque barrées.»

Dans les deux écoles du quartier, Victor-Hugo et Gambetta, les enseignants avaient reçu l’ordre de confiner les écoliers dans leurs classes. Même punition pour les employés de la mairie. C’est aussi à l’hôtel de ville que les deux employés de banque du Crédit Lyonnais, indemnes mais très choqués, ont été confiés à une cellule médico-psychologique des médecins du Samu 81.

Claude Fita, le maire de Graulhet, a mis la salle de la République à disposition des enquêteurs pour y installer le PC sécurité. «Pour la suite de l’enquête, je connais le professionnalisme des forces de l’ordre et de la justice et je souhaite donc que la réponse la plus sévère soit apportée face à ce délit grave et heureusement très rare.»

Hier vers midi, les techniciens en identification criminelle procédaient aux prélèvements nécessaires à leur enquête et l’hélicoptère de la gendarmerie balayait encore la zone après cette tentative de braquage très exceptionnelle survenue au petit matin dans le centre-ville de Graulhet.

Tentative de braquage au Crédit Lyonnais de Graulhet hier matin


54 gendarmes mobilisés

Un important dispositif de gendarmerie a été mobilisé hier à Graulhet pour faire face à cette tentative de braquage à l’agence bancaire du Crédit Lyonnais.

54 gendarmes étaient sur place dont dix enquêteurs de la Section de recherches de Toulouse et 18 militaires de Graulhet. Les autres étant issus des compagnies d’Albi et Castres (brigade de recherche, Psig…). Trois équipes cynophiles de Gaillac, Castres et Toulouse étaient également sur place ainsi que des techniciens en identification criminelle d’Albi pour opérer des prélèvements dans l’agence bancaire et dans le véhicule des auteurs présumés de ce braquage raté.

Enfin, pour compléter le dispositif, un hélicoptère de la gendarmerie a longtemps tourné dans le ciel graulhétois pour sécuriser la zone.

Source : La Dépêche

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.