Bozouls. La Gendarmerie nationale fête sa sainte patronne

La Sainte-Geneviève a été l’occasion pour les personnalités de mettre à l’honneur la Gendarmerie nationale. /Photo DDM, M. B.

Un grand rassemblement de la Gendarmerie nationale du département avait lieu vendredi, à Bozouls. En accueillant, après la messe traditionnelle, ce corps de la protection civile ainsi que toutes les personnalités présentes, dont Anne-Marie Escoffier, ministre, Jean-Luc Calmelly rappelait le courage de sainte Geneviève, devenue la patronne de la gendarmerie par la décision du pape Jean XXIII.

Appelée autrefois Maréchaussée de France, elle est devenue Gendarmerie nationale en 1791. Petite précision historique avant de rappeler son évolution. «La gendarmerie agit, en effet, sur le terrain afin de contribuer à la sécurité publique, elle veille à l’exécution des lois, assure la protection des personnes et de leurs biens, parfois même au péril de leur vie», annonce le maire. «Elle travaille avec la police urbaine en cas de nécessité», ajoute la ministre en félicitant ces deux services pour leur bonne coopération. «Ces hommes et ces femmes qui ont choisi ce métier sont présents 365 jours par an et 24 h/24 pour la qualité de vie des concitoyens, ils sont la complémentarité de la mairie et le gage d’une vie sociale harmonieuse», précise Jean-Luc Calmelly en rappelant, à Bozouls, les services que la gendarmerie a apportés tout au long du triste épisode de la fermeture de l’usine Valaubrac.

Après cet accueil chaleureux et les discours des personnalités présentes, les gendarmes ont été invités autour du pot de l’amitié.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.