Bouvines Les gendarmes de la région ont fêté leur sainte patronne pour la première fois

Ce vendredi, près de 300 gendarmes se sont réunis dans l’église Saint-Pierre pour célébrer Sainte-Geneviève, patronne de la gendarmerie nationale.

À droite sur la photo, le général Hebrard, commandant des gendarmes des Hauts-de-France
; à ses côtés, Thierry Mailles, de la préfecture.

À droite sur la photo, le général Hebrard, commandant des gendarmes des Hauts-de-France ; à ses côtés, Thierry Mailles, de la préfecture.

Rassemblant des gendarmes actifs et retraités, cette cérémonie religieuse a eu lieu à l’église Saint-Pierre pour la première fois. Le maire, Alain Bernard, n’y est sans doute pas étranger. Des militaires ont formé une haie d’honneur à l’entrée de l’église. Et, à l’intérieur, ils n’étaient pas moins de 300 gendarmes réunis pour une messe ponctuée plusieurs fois par l’intervention de joueurs de cornemuses.

 

_8005025-Modifier

Thierry Mailles, secrétaire général adjoint de la préfecture, a rappelé le rôle de la gendarmerie dans la transformation numérique avant d’évoquer la police de sécurité du quotidien et le lancement de la concertation au sein du département. Le général, Jacques Hebrard, commandant de région, a salué le courage et l’engagement dont font preuve les gendarmes pour assurer la sécurité des Français avant de rappeler que cette célébration était aussi l’occasion de réaffirmer l’identité de leur métier. «  Servir en gendarmerie, c’est d’abord faire le choix de la militarité, c’est ensuite choisir la territorialité, c’est aussi choisir la légalité, c’est surtout et enfin, choisir l’humanité. »

Sainte-Geneviève est devenue patronne des gendarmes français par rescrit du Pape Jean XXII en 1962. Également Sainte Patronne de Paris, elle a été choisie pour son comportement exemplaire dans les moments difficiles et pour son action auprès des populations.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.