BOUTCHA : QUE S’EST-IL VRAIMENT PASSÉ ? – LE MÉDIAMENSONGE DU JOUR – MICHEL COLLON

bonjour à tous,

L’affaire de Boutcha, en Ukraine, a déjà fait couler beaucoup d’encre.

Certains, qui gobent toute la désinformation occidentale déversée par tombereaux entiers par nos politiques et nos médias, sont persuadés qu’il s’agit de faits imputables aux forces Armées Russes, d’autres, moins crédules ou moins naifs pensent qu’il s’agit d’une xième mise en scène du camp occidental et évoquent, non sans de solides raisons, les précédents de Timisoara, de Racak, des couveuses du Koweit, des attaques sous faux drapeau de la Goutha , ….etc)

Dans une émission de 19 minutes, le journaliste d’investigation belge Michel Collomb, dont je connais le sérieux depuis plus de dix ans, nous livre les premiers résultats de son enquête et fait apparaître les premières incohérences dans le narratif occidental, notamment dans la chronologie des faits

Je partage totalement son point de vue. Cette affaire de Boutcha mérite au moins qu’on attende les résultats de l’enquête avant de condamner.

Je constate qu’elle vient à point, dans la guerre de l’information en cours, pour occulter les témoignages de civils de Marioupol sur les massacres orchestrés par les Ukronazis sur la population civile russophone.et pour occulter aussi l’affaire des laboratoires de recherches biologiques US sur le sol ukrainien, affaire dans laquelle le fils du président US est mouillé jusqu’au cou et dans laquelle la coalition occidentale n’est pas très nette….. Je constate enfin que plusieurs journalistes occidentaux (dont des britanniques ….) qui sont allés sur place évoquent une « mise en scène ».

Avant de vous donner le lien de cette vidéo, je rappelle que le 4 avril au 38 ème jour de campagne, l’ONU fait état de 1 407 civils tués en Ukraine et 2 038 blessés depuis le 24 février, sans qu’on sache d’ailleurs si ce sont des victimes des russes ou des ukro-nazis. C’est extrêmement peu pour une campagne de ce type et démontre le soucis qu’ont les russes d’épargner les civils. Rien à voir avec les campagnes militaires de l’OTAN où l’on bombarde à tout va pour en terminer plus vite. (Kosovo, Irak, Syrie, Afghanistan, Yemen ….)

Général Dominique Delawaede

https://youtube.com/watch?v=CD-vpG9–7g

Source : Youtube

Répondre à Laurent dr Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.