Bourgogne, les gendarmes sauvent une vie

Il est 23 h 00, le 6 mai 2014, lorsque le Centre d’opérations et du renseignement de la Saône-et-Loire (Corg 71) sollicite l’intervention du Peloton de surveillance et d’intervention (Psig) de Paray-le-Monial (71) pour rechercher une personne suicidaire, âgée de 40 ans. Après géolocalisation de son téléphone portable, l’intéressé est repéré dans un rayon de 6 km.

http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/var/ezwebin_site/storage/images/media/images/sauvetagebourgogne/54510-1-fre-FR/SauvetageBourgogne.jpg

Les militaires effectuent des recherches sur la zone déterminée lorsque la femme de la victime les contacte pour leur communiquer de nouveaux renseignements essentiels pour la poursuite des recherches.

En effet, elle vient de recevoir un SMS de son mari mentionnant qu’il voulait « retourner avec ses grands-parents ». Ces derniers étant enterrés au cimetière de la commune de Vendenesse-les-Charolles, les gendarmes se rendent sur les lieux afin d’entreprendre des recherches sur la zone.

À leur arrivée, ils découvrent le véhicule de l’individu, les feux et le moteur allumés sur le parking du cimetière. Ils effectuent une surveillance particulière des abords et découvrent à une centaine de mètres en contrebas, un homme pendu à une branche.

Les trois personnels du Psig s’empressent de le décrocher et lui prodiguent les premiers soins qui lui permettent de rester conscient jusqu’à l’intervention des pompiers et du Samu. Il est alors transporté au centre hospitalier le plus proche. Ses jours ne sont pas en danger.

Retrouvez l’actualité de la gendarmerie  sur sa page Facebook officielle external link.

Sources : Sirpa / Cie de Charolles

Credits photo : Cob Charolles

Contact : SIRPA Gendarmerie

L’intervention rapide et efficace des gendarmes fait honneur à la gendarmerie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.