BOUCHAIN Le nouveau patron de la gendarmerie officiellement intronisé

La prise de commandement de l’adjudant-chef Dhinnin s’est déroulée hier matin à la brigade de Bouchain, mais cela fait déjà un peu plus de deux mois que ce dernier a posé ses valises dans la capitale de l’Ostrevant. Un retour au bercail pour ce natif de Valenciennes, qui a passé sa jeunesse à Hérin.

L’adjudant-chef Olivier Dhinnin, 47 ans, est gendarme depuis vingt-quatre ans.

L’adjudant-chef Olivier Dhinnin, 47 ans, est gendarme depuis vingt-quatre ans.

L’adjudant-chef Olivier Dhinnin a pris ses fonctions à Bouchain le 27 juillet. Il est arrivé dans cette brigade à sa demande : «  Je souhaitais me rapprocher du Valenciennois, dont je suis originaire.  » Une soixantaine de kilomètres le sépare de sa précédente affectation, Cysoing (près de Villeneuve d’Ascq), où il était resté cinq ans, après deux ans à Arleux, dans le Douaisis.

Auparavant, cet amoureux du sud-est de la France avait obtenu sa nomination au Bosset (Var) puis à Aubagne (Bouches-du-Rhône), après un début de carrière à Conty, dans la Somme.

À Bouchain, il succède au major Macoine, parti à Landrecies. Il est à la tête d’une brigade de vingt gendarmes – dix-neuf actuellement, un vingtième doit être affecté prochainement – qui veillent sur une circonscription de onze communes(1), soit 18 000 habitants.

«  La particularité de ce territoire est qu’il est traversé par l’autoroute A2, un axe passant pour la délinquance  », souligne l’adjudant-chef. D’où une attention particulière portée sur cet axe et ses sorties. «  Nous participons également à l’opération Sentinelle (menée par l’Armée pour faire face à la menace terroriste et protéger les points sensibles du territoire, Ndlr) en bordure de l’A2.  »

Nouveau déménagement dans moins de deux ans

Les autres missions dévolues à la brigade bouchinoise ? «  Nos priorités sont la lutte contre les atteintes aux biens et contre les conduites addictives (alcool, drogues), et faire reculer les accidents.  »

Les gendarmes bouchinois mènent également des actions de prévention, notamment dans les écoles élémentaires. Ce sont eux qui font passer les permis piétons aux CE1-CE2 et internet aux CM1-CM2.

Dans un peu moins de deux ans, l’adjudant-chef Olivier Dhinnin déménagera à nouveau. Mais à moins de deux kiomètres de là, et avec l’ensemble de la brigade, pour intégrer les nouveaux locaux de la gendarmerie, dont la construction doit débuter début 2017, pour une ouverture prévue à l’été 2018. «  Nos conditions de travail seront beaucoup plus intéressantes.  » Côté hébergement, le changement sera radical. Actuellement, une partie de l’équipe réside à la brigade, une autre un peu plus loin dans Bouchain et une troisième à Abscon À l’avenir, «  les bureaux et les logements seront tous regroupés  ».

1. Les onze communes de la circonscription de Bouchain : Émerchicourt, Mastaing, Marquette-en-Ostrevant, Wasnes-au-Bac, Wavrechain-sous-Faulx, Hordain, Avesnes-le-Sec, Haspres, Lieu-Saint-Amand, Noyelles-sur-Selle, Bouchain.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.