Bouchain: la pose de la première pierre de la gendarmerie programmée cet été

On le sait le ministre de la Ville Patrick Kanner, lors de sa venue il y a un peu plus d’une semaine à Bouchain (notre édition du 1er novembre), a fait une annonce : oui, le chantier de la future gendarmerie va pouvoir démarrer.


La future caserne sera construite sur cet espace engazonné à côté des terrains de tennis boulevard de la République.

La future caserne sera construite sur cet espace engazonné à côté des terrains de tennis boulevard de la République.

Ludovic Zientek est aux anges. Depuis la venue de son « ami » Patrick Kanner, le maire de Bouchain ne boude pas son plaisir. Le polémique dossier de la gendarmerie, soumis à de multiples rebondissements et pomme de discorde entre ancienne et actuelle majorités municipales, semble cette fois sur de bons rails pour aboutir. « Cette validation de l’autorisation de programme immobilier était très attendue, analyse le premier magistrat bouchinois. C’est la réponse à un dossier bien ficelé. » Le ministre Kanner, le 31 octobre à Bouchain, est arrivé avec, dans sa poche, une lettre de Bernard Cazeneuve annonçant que le dossier immobilier de Bouchain faisait partie d’une liste de projets validés par les services de l’État. Pour être bassement matériel, cela veut dire que la construction sera financée par les deniers étatiques et par l’investisseur en charge du chantier Partenord Habitat, selon Ludovic Zientek qui affirme que ça ne coûtera pas un centime aux contribuables bouchinois. « La commune vend le terrain à Partenord à l’estimation des Domaines », ajoute l’élu. Partenord pourra alors lancer les appels d’offres au premier trimestre 2016 et poser la première pierre l’été prochain pour une livraison programmée de la gendarmerie et de ses dix-huit logements fin 2017.

« Le nombre de gendarmes va passer de 12 à 20 quand la future caserne sera inaugurée, s’enthousiasme encore Ludovic Zientek. Cela va faire de nouvelles familles sur la commune. Et puis, il y a l’aspect sécurité, la présence visuelle de la gendarmerie sera renforcée avec une caserne à l’entrée de la ville. » Ce nouvel équipement sera situé le long du boulevard de la République à côté des terrains de tennis.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.