Bonneville : un passager outrage, se rebelle et menace de mort des gendarmes

Jeudi 14 juin, vers 17h30, une patrouille de la gendarmerie de Bonneville contrôle un véhicule. Le conducteur n’avait plus de permis, le passager lui a outragé une gendarme, avant de se rebeller et de menacer de mort d’autres militaires.

2133047307_B9716070597Z.1_20180618155211_000_G1BBH0J4M.1-0

C’est sur un drôle d’excité qu’est tombée une patrouille de la gendarmerie de Bonneville, jeudi 14 juin, vers 17h30. Au cours d’un contrôle routier, un véhicule est arrêté. A son bord, un conducteur qui se trouvait en défaut de permis, à la suite d’une annulation de son papier rose. Le passager, lui, s’en est mêlé en insultant une gendarme. Il a été placé en garde à vue, s’est rebellé mais ne s’est pas arrêté là.

Le lendemain, à la communauté de brigades de Marignier où il était retenu en cellule, il a réitéré des actes de rébellion et des outrages, avant de menacer de mort les gendarmes. Connu pour des faits similaires, l’homme d’une trentaine d’années habite Bonneville et a fait l’objet d’une convocation par officier de police judiciaire. Pour compléter son œuvre, l’homme était aussi en possession de stupéfiants lorsqu’il a été interpellé.

Le conducteur a, lui, été incarcéré et sera jugé le 5 juillet prochain.

Source : Le Messager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.