Beaumont-sur-Sarthe Il fonce sur les gendarmes : dix mois de prison

Photo ML - Denis LAMBERT

Le jeune homme, âgé de 22 ans, a été condamné ce lundi à dix mois de prison. Mercredi dernier à Beaumont-sur-Sarthe, il a foncé sur les gendarmes.

Semer les gendarmes, c’était (un peu) devenu sa spécialité. Depuis quelques semaines, les forces de l’ordre d’Alençon et du nord Sarthe cherchaient à intercepter un fourgon Mercedes de couleur grise, volé le 24 mars dernier à Mayenne.

Il a d’abord été pris en chasse le 2 avril à Fresnay-sur-Sarthe, puis le 3 avril à Alençon. Mais à chaque fois, le conducteur était parvenu à semer ses poursuivants : la gendarmerie de la Sarthe, comme la brigade anti-criminalité d’Alençon.

Le 11 avril dernier vers 2 heures du matin, la société de surveillance du Super U de Beaumont-sur-Sarthe sollicite la gendarmerie pour un vol par effraction en cours au sein du magasin.

Sur le parking du Super U, la patrouille tombe alors nez à nez avec le fameux fourgon.

« Quand les gendarmes arrivent, le fourgon est le sur le départ », rapporte la présidente Chantal Caillibotte.

Les gendarmes descendent de leur véhicule, demandent au conducteur de se rendre, mais le fourgon démarre en trompe… manquant de bousculer un gendarme féminin.

S’engage une nouvelle course-poursuite. Mais, là encore, le conducteur du fourgon est plus rapide.

Cette version sartho-ornaise des « gendarmes et du voleur » connaîtra son épilogue grâce à la géolocalisation. Et c’est au domicile de sa compagne, à Alençon, que le voleur a été interpellé quelques jours plus tard.

Visage de poupon, il n’a que 22 ans mais déjà cinq mentions à son casier. Placé en garde à vue, le jeune homme a reconnu le vol de denrées alimentaires au Super U et les trois refus d’obtempérer. « Parce que je conduisais sans permis », explique-t-il alors. Mais aussi : « Parce que je sors de prison », ajoute-il à l’audience.

La liberté n’aura été que de courte durée. Ce lundi, le jeune homme a été condamné à dix mois de prison, avec mandat de dépôt.

Source : Le Maine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.