Bagnols : l’hommage spontané au colonel Beltrame à la compagnie de gendarmerie

la-photo-du-lieutenant-colonel-arnaud-beltrame-avait-ete_2758779_667x333La photo du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame avait été fleurie. Mikaël Anisset

Bagnols : l'hommage spontané au colonel Beltrame à la compagnie de gendarmerie

La chorale a interprété “Hallelujah” et “La Marseillaise”. Mikaël Anisset

Bagnols : l'hommage spontané au colonel Beltrame à la compagnie de gendarmerie

La chorale Hé pourquoi pas a rendu un bel hommage en chanson à l’officier de gendarmerie audois, dans la cour d’honneur de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze. Mikaël Anisset

Bagnols : l'hommage spontané au colonel Beltrame à la compagnie de gendarmerie

Les porte-drapeaux étaient présents. Mikaël Anisset

A l’initiative de l’association Hé pourquoi pas, la chorale Amadeus, d’Orsan, a rendu un hommage en chanson dimanche matin au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Un moment dans la cour d’honneur de la compagnie de gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze, en présence des autorités civiles et militaires et des porte-drapeaux.

Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze, le chef d’escadron Philippe Daziano-Leclerc, avait les yeux rougis par l’émotion en évoquant, quelques instants après l’hommage spontané et sobre rendu au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, cet “officier brillant” qu’il avait cotôyé à l’Ecole des officiers  de la gendarmerie de Melun (Seine-et-Marne). “En 2001, quand je suis entré à l’école, il a été de ceux qui ont accueilli notre promotion. Il faisait partie de la promotion précédente, celle du Capitaine-Gauvenet”, se souvient le militaire.

Dimanche matin, à l’initiative de l’association Hé pourquoi pas, que préside l’ex-adjudant-chef de la Légion, Aliksey Kent, c’est un hommage en chanson qui a salué, dans la cour d’honneur de la compagnie de gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze, la mémoire de l’officier, victime comme trois autres personnes, des attentats de Carcassonne et Trèbes (Aude). La chorale Amadeus, d’Orsan, a interprété “Hallelujah” et “La Marseillaise” à quelques mètres du mât où le drapeau français était en berne, et au pied duquel une photo du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame avait été fleuri de bouquets de fleurs.

Aux côtés des gendarmes, les maires de Bagnols-sur-Cèze, Jean-Yves Chapelet, accompagné d’adjoints, et de Laudun-l’Ardoise, Yves Cazorla, accompagné de son premier adjoint, une délégation du commissariat de police de Bagnols-sur-Cèze, le conseiller départemental et maire de Tresques, Alexandre Pissas, ainsi que les porte-drapeaux ont rendu un hommage à celui devenu depuis samedi un héros national.

Source : Midi Libre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *