Au Nord de Montpellier : le GIGN engagé à Ganges pour neutraliser l’auteur de deux hold up

Les gendarmes d’élite du GIGN de l’antenne d’Orange ont été engagés ce lundi après-midi à Ganges, à 60 km au Nord de Montpellier pour neutraliser l’auteur présumé de deux hold up

Antenne-toulousaine-GIGN-854x566Les hommes de l’antenne toulousaine du GIGN, juste après l’intervention au Super U de Trèbes (Aude) vendredi 23 mars 2018, où ils ont neutralisé le terroriste Radouane Lakdim (©Archives/Paul Halbedel/actu.fr)

Grosse agitation ce lundi après-midi dans un quartier de Ganges, à 60 km au Nord de Montpellier, qui a été bouclé par d’importantes forces de gendarmerie : les militaires d’élite du GIGN basés à Orange, dans le Vaucluse, ont investi une habitation pour interpellé un suspect de 25 ans, identifié par les gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie de Lodève comme étant soupçonné d’avoir commis deux vols à main armée.

Le premier s’est déroulé dans l’été au préjudice du buraliste de Saint-Bauzille-de-Putois, au Sud de Ganges. Il est suspecté d’avoir récidivé ce dimanche dans une boulangerie de Ganges.

Arme chargée

Cet individu opérant avec une arme de poing, les gendarmes du groupement de l’Hérault ont décidé de demander le concours du GIGN, avec l’antenne d’Orange disponible 24h sur 24 pour réaliser ce genre d’opération dangereuse. Dans le passé, des suspects n’ont pas tirer sur des gendarmes.

Quand le jeune  braqueur présumé a été arrêté, il possédait une arme à feu chargée. Il a été placé en garde à vue. Une arrestation menée sans bavure, sous les yeux du lieutenant-colonel Fabien Jaffard, commandant la compagnie de gendarmerie de Lodève.

Outre le GIGN, les gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention -Psig-, d’autres unités de la compagnie de Lodève et ceux de la cellule de surveillance et d’observation du groupement de l’Hérault ont été mobilisés.

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.