Attaque sur les Champs-Élysées : une centaine de policiers réunis au Trocadéro

 

Les policiers ont rendu hommage à Xavier Jugelé sur la place du Trocadéro.

VIDÉOS – Vendredi soir, des policiers s’étaient rassemblés en mémoire du policier tué jeudi sur l’avenue des Champs-Elysées. Un hommage national lui sera rendu la semaine prochaine. Les syndicats ont également été reçus vendredi place Beauvau pour faire le point sur la situation.

Jeudi soir, un policier a été tué, et deux autres ont été grièvement blessés lors d’une attaque sur les Champs-Élysées au cours de laquelle l’assaillant a été abattu. Au lendemain de ce drame, la mort du gardien de la paix Xavier Jugelé, 37 ans, suscite une vive émotion chez les policiers, mais aussi la «colère» de nombreux syndicats. La victime était affectée à la Direction de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris.

» EN DIRECT – Attaque sur les Champs-Élysées: trois proches du tueur entendus par la police

Le syndicat Alliance a appelé «les policiers, gendarmes et personnels administratifs» à se «rassembler au sein des services», massivement lors de la cérémonie d’hommage national qui sera rendue au policier tué. Celle-ci aura lieu normalement mardi. La Ville de Paris lui rendra également hommage la semaine prochaine. Mais des rassemblements sont prévus plus tôt, comme à Toulouse où la police devait se réunir devant le monument aux morts ce vendredi soir à 20h30, selon La Dépêchedu midi.

Des dizaines de policiers rassemblés sur place du Trocadéro.
 

Les policiers municipaux de Bordeaux ont observé une minute de silence vendredi midi. En outre, Unité SGP Police – Force Ouvrière maintient son appel lancé il y a quelques semaines, d’une grande manifestation nationale le 26 avril à Paris. Le syndicat Alternative-Police a quant à lui appelé «au dépôt symbolique d’une fleur sur le lieu de l’attentat», en mémoire au policier tué. Vendredi soir, plusieurs dizaines de policiers s’étaient rassemblées sur la place sur Trocadéro pour rendre hommage à Xavier Jugelé. Selon un journaliste de RTL, les policiers ont allumé une bougie et déposés une fleur devant une banderole. Sur celle-ci, accrochée à un arbre par un passant, était inscrit: «De tout cœur avec la police».

Vendredi après-midi, les syndicats policiers ont été reçus place Beauvau «à la demande du ministre de l’Intérieur» pour évoquer la situation, et les conséquences de l’attaque. Le syndicat Unité-SGP ne s’y est pas rendu, dénonçant une «énième réunion» qui n’apporterait «rien de concret».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.