“Assaut, assaut !” Les derniers mots du gendarme Arnaud Beltrame

arnaud-beltrame

Le téléphone du militaire est en cours d’examen.

Arnaud Beltrame avait laissé son téléphone allumé, dans le Super U de Trèbes où il s’était volontairement substitué à un otage du terroriste, Radouane Lakdim.

Son téléphone est en cours d’examen par les enquêteurs. Selon M6 et FranceInfo, l’appareil a permis de reconstituer une partie des échanges entre le gendarme et le terroriste.

Il semble qu’Arnaud Beltrame ait tenté de désarmer Radouane Lakdim, avant qu’il ne lui dire dessus et le poignarde. “Assaut, assaut”, a-t-il lancé dans l’espoir d’une intervention rapide des forces de l’ordre.

Quant à Radouane Lakdim, il avait consommé une forte quantité de cannabis le jour de l’attaque, selon les analyses toxicologiques citées par FranceInfo.

Source : L’Obs

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *