Artigat : un important déploiement de gendarmerie dans le village d’Olivier Corel, l’émir blanc

A la Une – Artigat

Olivier Corel. DDM.
Olivier Corel. DDM.

Un important dispositif de gendarmerie vient de se déployer autour d’Artigat. Selon un témoin, une quarantaine de véhicules de gendarmerie se sont regroupés en tout début de matinée au Fossat, avant de prendre la route de cette petite commune ariégeoise située à trois kilomètres de là. Tous les accès au village sont désormais interdits à la circulation par des gendarmes qui vérifient systématiquement toutes les identités. Deux hélicoptères de la gendarmerie survolent la zone.

Sur place, la préfète a indiqué qu’il s’agissait de perquisitions administratives et que cette opération n’était pas une suite judiciaire des attentats de Paris. Elle communiquera en fin de journée sur les résultats. Selon plusieurs sources, dont un voisin proche, Olivier Corel aurait quitté le village, il y a une dizaine de jours.

A Artigat demeure depuis des années Olivier Corel, dit “l’émir blanc”, interpellé dans l’affaire Mérah et dans une filière jihadiste en direction de la Syrie, puis mis hors de cause. Il pourrait avoir un lien avec Fabrice Clain, 36 ans, Toulousain d’origine et proche de Mohamed Merah. Clain était parti rejoindre les rangs de Daech après avoir passé cinq ans en prison. Il a été un acteur majeur d’une des filières historiques du djihadisme en France au début des années 2000 : la filière d’Artigat justement. Fabrice Clain serait l’homme qui a revendiqué les attentats de Paris du 13 novembre dernier. Sa voix a été formellement identifiée par les enquêteurs.

 

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *