Ardres : les premiers travaux en 2016 pour la nouvelle caserne de gendarmerie ?

Les travaux de la nouvelle gendarmerie commenceront-ils en 2016 ? Une maison médicale pourrait-elle voir le jour cette année ? Ces deux projets font partie des vœux formulés par le maire mercredi soir à Bois-en-Ardres.

2088272735_B977509748Z.1_20160108204345_000_GG75UCV4G.1-0.jpg

Au croisement de la rue de Saint-Quentin et de l’avenue du Rossignol, une parcelle est réservée pour la construction de la nouvelle caserne de gendarmerie.

1850446052_B977509748Z.1_20160108204345_000_GG75UD26Q.1-0.jpg

L’année 2016 sera-t-elle celle de la concrétisation du projet de construction de la nouvelle gendarmerie ? Le maire d’Ardres, Ludovic Loquet, veut y croire pour 2016. « L’accord définitif de phase 3 (qui valide les autorisations financières, urbanistiques, fiscales…) est attendu. Le cabinet du ministre de l’Intérieur m’ayant très récemment fait savoir que la signature était imminente », a indiqué Ludovic Loquet, lors de la cérémonie des vœux mercredi soir, devant une salle des fêtes quasi comble à Bois-en-Ardres. Cette réalisation est attendue depuis plus de trois ans. La nouvelle gendarmerie doit être construite entre Ardres et Bois-en-Ardres sur la RD943 à hauteur de la rue de Saint-Quentin, une localisation plus accessible que l’actuel emplacement route de Licques. Elle comprendra quatorze logements (comme aujourd’hui) pour les commandants, sous-officiers et brigadiers et l’ensemble des bâtiments administratifs.

Deuxième projet que la municipalité espère porter cette année : la création d’une maison médicale. La municipalité vient de réaliser des travaux d’aménagement dans l’ancienne maison départementale infrastructure (MDI) située face à l’école Anne-Franck. « Aussi, ce soir je lance un appel aux médecins, jeunes ou non, généralistes ou spécialistes d’ailleurs, qui souhaiteraient visser leur plaque à Ardres, à venir me rencontrer dans le cadre de ce projet pour prendre part à la vie locale », a indiqué le maire. Aujourd’hui, la commune compte sept médecins généralistes, mais « il faut anticiper les départs à la retraite qui interviendront dans les prochaines années ». La future maison médicale pourra accueillir trois médecins : « idéalement un spécialiste et deux généralistes ».

Autre chantier attendu également : celui de la place d’Armes. La commission pour la maîtrise d’œuvre s’est réunie en début de semaine. Cinq candidats sont sur les rangs pour conduire les travaux. Les travaux pourraient commencer en 2018 après les procédures de consultations du Département, de la direction régionale des affaires culturelles.

Enfin, l’accessibilité aux bâtiments publics, l’installation d’un panneau lumineux à Bois-en-Ardres, l’étanchéité des préfabriqués de l’école de Bois-en-Ardres, l’acquisition de mobilier pour le foyer Saint-Just et pour la cantine de Bois-en-Ardres et l’agencement de la mairie sont entre autres au programme de 2016.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.