Ardèche : un randonneur miraculé remercie les gendarmes qui lui ont sauvé la vie

Le 14 août dernier , un randonneur drômois est tombé dans un ravin de 50m dans les gorges de l’Ay dans le nord de l’Ardèche et il a pu être secouru par les gendarmes de Satillieu après avoir passé près de 24h coincé dans un ruisseau.

870x489_thumbnail_dscn4722.jpg_viganotti

Patrick Viganotti avec les gendarmes de l’Ardèche qui lui ont sauvé la vie – Patrick Viganotti
Satillieu, France

Une nuit de cauchemard pour ce drômois coincé au fond d’un ravin dans un ruisseau.

Parti d’Ardoix le 14 août dernier pour une randonnée dans le nord ardèche , cet habitant de Saint-Rambert d’Albon s’est perdu avant de faire une chute d’une cinquantaine de mètres dans les gorges de l’Ay. Coincé dans un ruisseau et bloqué par un rocher , l’homme va rester là pendant près de 24h avant d’être secouru par les gendarmes de Satillieu. Avec quatre côtes cassées , deux vertèbres fracturées , un poumon perforé et une double fracture du poignet droit , Patrick Viganotti va voir passer les hélicoptères au dessus de lui sans pouvoir indiquer sa présence. Ce n’est que le lendemain à la mi-journée que l’adjudent-chef Gauthier de la brigade de Satillieu le découvre en bas du ravin et alerte les secours. La veille , son épouse ne le voyant pas rentrer avait appelé les gendarmes pour signaler sa disparition.

“Les gendarmes et les secours ont été extraordinaires , ils m’ont sauvé la vie”

raconte aujourd’hui Patrick qui se remet doucement de cette mésaventure. La semaine dernière il est allé à la brigade de gendarmerie de Satillieu pour remercier ses sauveurs.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *