Ardèche : il urine sur une voiture de gendarmerie et réclame son arrestation

Un homme s’est hissé sur le capot d’une voiture de la gendarmerie pour réclamer son interpellation, samedi 6 mai, à Annonay, en Ardèche.

Une voiture de gendarmerie (illustration).

Pompiers et gendarmes se rappelleront de leur intervention à Annonay, une commune de 16.000 habitants en Ardèche. Samedi 6 mai, vers 21h30, le convoi qui s’est arrêté au niveau d’un bar de la ville est rapidement encerclé par une cohorte de jeunes. L’un d’eux, particulièrement véhément, prend la fuite au moment où les militaires procèdent à des contrôles d’identité. Aussitôt rattrapé, le trentenaire visiblement éméché refuse son contrôle. Au même moment, une dizaine d’individus se regroupe autour des gendarmes pour optimiser ses chances de fuites, selon nos confrères du Dauphiné.

L’ambiance devient électrique. Pris à partie, les militaires demandent des renforts et tentent de disperser la foule belliqueuse avec du gaz lacrymogène. Grâce à l’aide du Peloton de surveillance et d’intervention, l’individu est finalement interpellé. C’est alors qu’un homme se hisse sur le capot du véhicule de la gendarmerie et crie à l’injustice. Pourquoi n’est-il pas interpellé alors qu’il a uriné sur la voiture des forces de l’ordre ? Magnanimes, les gendarmes accèdent à sa requête et l’arrêtent. Les deux hommes, qui présentaient un taux d’alcoolémie de près de 1,5 g par litre de sang au moment des faits, ont été convoqués le 7 juillet prochain par un officier de police judiciaire pour rébellion et outrage.

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.