Aquitaine, les gendarmes solutionnent rapidement un meurtre

En janvier 2014, les enquêteurs de la Section de recherches de Pau (S.R . – 64 – Pyrénées-Atlantiques) et du groupement de gendarmerie départementale des Pyrénées-Atlantiques (GGD 64) interpellent l’auteur d’un meurtre commis 4 mois plus tôt à Urt.

Le 17 septembre 2013, la gendarmerie est avisée de la découverte d’un véhicule en feu sur un chemin de halage à Urt (64). À leur arrivée, les gendarmes constatent la présence d’un corps sans vie dans le coffre du véhicule.

La S.R.  de PAU et le GGD64 sont immédiatement saisis de l’affaire et une enquête est ouverte pour homicide volontaire. Les enquêteurs reçoivent le concours de l’Institut de recherche  criminelle  de la gendarmerie nationale (IRCGN) en vue d’effectuer des recherches biologiques et digitales sur le véhicule.

Une opération judiciaire est menée le 14 janvier 2014 à l’issue de laquelle cinq personnes sont placées en garde à vue. L’après-midi même, le principal suspect passe aux aveux et confirme l’hypothèse d’un homicide suite à un différend lié à une vente de produits stupéfiants.

Le 16 janvier, à l’issue des présentations devant le juge d’instruction, l’individu est mis en examen pour meurtre, modification de scène de crime et destruction de preuves. Il est écroué à la maison d’arrêt de Bayonne (64).

Sources : RGAQuitaine

Credits photo : SIRPA Gendarmerie

Contact : SIRPA Gendarmerie

Source : Gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.