Après avoir descolarisé son fils de 7 ans, en opposition à l’obligation du port du masque, Rachel, a perdu la garde de son fils.

2101083_w767h767c1cx1752cy1168cxt0cyt0cxb3504cyb2336

C’est une décision pour le moins radicale. À Belfort, Rachel, maman d’un petit garçon de 7 ans a récemment fait l’objet d’une privation de garde parentale, comme le rapporte L’est Républicain. Assignée en référé le 10 novembre devant le juge des affaires familiales pour avoir déscolarisé son petit garçon – ce qui constitue une infraction pénale -, elle est également accusée d’avoir enfreint le décret lié à l’obligation du port du masque à l’école. Elle aurait, de plus, tenu des propos complotistes.

À lire aussi : Protocole sanitaire à l’école : “la crainte de la déscolarisation est plus forte que celle du Covid” pour certains parents

Farouchement opposée au port du masque dès 6 ans, Rachel, 48 ans, monitrice de sport dans le milieu associatif, a décidé de descolariser son enfant. « Est-ce être complotiste que de se référer au protocole de l’OMS [Office mondial de la santé], qui dit que le port du masque ne sert à rien ? Est-ce être complotiste que d’affirmer que le port du masque obligatoire, mesure aussi inefficace que violente pour des enfants, autant sur le plan physique et psychologique, est un handicap à l’apprentissage ? », s’est-elle interrogée.

Contre le système scolaire

À la suite de l’audience, Rachel a perdu la garde de son fils. Une décision à laquelle elle a fait appel. « Tout le monde semble sourd à l’amour d’une mère pour son enfant », a-t-elle déclaré. Et d’ajouter : « L’obligation du port du masque a juste précipité ma décision de le retirer d’un système scolaire que je ne cautionne pas. »

Rachel n’est pas la seule à avoir pris la décision de descolariser son enfant, en réponse à l’obligation de porter un masque à l’école dès 6 ans. En revanche, il est important de rappeler qu’en France, l’école n’est certes pas obligatoire, mais l’instruction, oui.

Barbara Ejenguele
Étudiante en journalisme, Barbara est actuellement en Master en alternance et écrit sur la parentalité au sein des sites Aufeminin Maman, Parole de Mamans et Avis de Mamans. Elle est également …

Répondre à Guillaume Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *