Alençon. Appelée à l’aide par une femme, la police tombe sur un détenu du Havre en cavale

La jeune femme disait être séquestrée chez elle, vendredi 22 novembre en fin de matinée, dans le quartier de Perseigne.

Quand la police, pas de femme séquestrée mais un détenu en cavale.
Quand la police, pas de femme séquestrée mais un détenu en cavale. | ARCHIVES OUEST-FRANCE.
Mauvaise rencontre, mauvais hasard, retour à la case prison… Vendredi 22 novembre en fin de matinée, la police est appelée à l’aide par une jeune femme. L’Alençonnaise dit être séquestrée avec ses deux enfants par un homme, chez elle dans le quartier de Perseigne à Alençon.

En arrivant sur place, les policiers pénètrent dans l’appartement de manière musclée. Mais la femme revient alors sur ses accusations et refuse de porter plainte contre l’homme qu’elle vient de rencontrer. Pas de traces de violence non plus dans l’habitation. Aucune charge ne peut être retenue contre l’individu.

Il avait « oublié » de regagner sa cellule

Pourtant, celui-ci repart encadré par les agents. Pas de chance, l’Alençonnais, bien connu des policiers, est recherché pour avoir « oublié » de regagner sa cellule, au centre de détention du Havre. Placé en garde à vue, il a été conduit le lendemain matin à la prison de Coulaines (72). Il sera entendu début janvier pour son évasion.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.