Affaire Troadec. L’ex beau-frère transféré à Nantes après des aveux

Le principal suspect et la sœur de Pascal Troadec ont été transférés de Brest à Nantes.

Le principal suspect et la sœur de Pascal Troadec ont été transférés de Brest à Nantes. | Joël Le Gall / Ouest-France

Le beau-frère de Pascal Troadec a confirmé, lors de sa garde à vue, avoir tué le soir du 16 février son ex-beau-frère, Pascal, ainsi que l’épouse de ce dernier, Brigitte, et leurs deux enfants. L’information a été confirmée par le procureur de la République de Nantes. La sœur de Pascal Troadec se dit, elle, étrangère à ce quadruple homicide. Tous deux sont arrivés au palais de justice de Nantes en début d’après-midi en vue d’être présentés au parquet.

Alors qu’il y a une semaine, tous les regards se tournaient vers le fils, c’est un tournant décisif qui a eu lieu au commissariat de Brest avec les aveux de l’ex beau-frère de Pascal Troadec, obtenus, semble-t-il, hier en fin de journée. Ce dernier aurait, dans la soirée du 16 février, supprimé le couple Troadec et ses deux enfants.

Retrouvez tous les éléments d’information dans le dossier des “Disparus d’orvault

Déjà entendu par la police au tout début de l’enquête, l’homme, s’il avait reconnu des tensions avec la famille Troadec, il avait déclaré ne pas avoir été en contact avec cette dernière depuis plusieurs années. Il aurait été mis face à ses contradictions par les enquêteurs.

Les enquêteurs travaillaient depuis ce week-end à la piste d’un différend familial. Ils s’intéressaient à un possible problème de patrimoine et d’héritage du côté du père, Pascal Troadec. Une piste qui semble avoir porté ses fruits avec ces aveux recueillis hier au cours de la garde à vue conduite à Brest.

L’ADN du beau-frère trouvé dans la maison

L’ADN de l’ancien compagnon de la sœur de Pascal troadec aurait, selon RTL, été retrouvé dans la maison d’Orvault et dans la voiture de Sébastien Troadec, le fils lui aussi disparu et dont le véhicule soigneusement nettoyé avait été retrouvé à Saint-Nazaire. C’est cette information qui aurait poussé les enquêteurs à placer l’ex-beau-frère en garde à vue, dimanche 5 mars.Depuis la nuit du 16 au 17 février dernier, la famille Troadec n’avait plus donné aucun signe de vie. Pascal le père, Brigitte, la mère, Sébastien le fils et Charlotte la fille auraient donc été assassinés suite à un différend familial autour d’un héritage.

Encore beaucoup de questions

Si les aveux de l’ex beau-frère sonnent comme une avancée décisive dans l’enquête, beaucoup de questions restent en suspens. Où se trouvent les corps des victimes ? Comment le meurtrier présumé les a-t-il fait disparaître sans attirer l’attention ? Ce dernier a-t-il agi seul ? Quelles sont les motivations qui ont poussé l’ex beau-frère à cette terrible extrémité ? Autant d’interrogations qui restent encore à éclaircir.

Le principal suspect et la sœur de Pascal Troadec ont été transférés de Brest à Nantes pour une présentation devant le magistrat qui instruit le dossier. Ils sont arrivés au palais de justice peu après 13 h 30. 

Une conférence de presse du procureur de Nantes est attendue ce lundi à 17 h.

 

Les corps des quatre membres de la famille Troadec Pascal, Brigitte, Sébastien et Charlotte, sont à ce jour restés introuvables.

Les corps des quatre membres de la famille Troadec Pascal, Brigitte, Sébastien et Charlotte, sont à ce jour restés introuvables. | AFP/Police judiciaire

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *