Affaire Maëlys. La mère reconnaît la robe de sa fille

Les parents de Maëlys auraient formellement reconnu leur fille dans la voiture du suspect.

Les parents de Maëlys auraient formellement reconnu leur fille dans la voiture du suspect.

Énième rebondissement dans l’affaire de la disparition de la petite Maëlys. La maman aurait formellement reconnu sa petite fille dans la voiture du suspect, sur les images d’une vidéosurveillance, prises dans la nuit du 26 au 27 août derniers.

Maëlys de Araujo, âgée de neuf ans, n’a pas été retrouvée depuis sa disparition, dans la nuit du 26 au 27 août, lors d’une soirée de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Fin novembre, Nordahl Lelandais, principal suspect de l’affaire, a été mis en examen pour « meurtre précédé d’un crime ».

Une « forme banche »

Mi-septembre, le procureur de Grenoble avait déclaré qu’une « silhouette frêle, de petite taille, vêtue d’une robe blanche », installée dans la voiture du suspect avait été filmée par une caméra de vidéosurveillance dans la commune de Pont-de-Beauvoisin, le soir de la disparition. Cet enregistrement figurait au coeur des investigations. Alors que les images avaient été considérées comme non probantes, dans un premier temps, une expertise poussée avait finalement permis d’identifier le mis en cause au volant de sa voiture, une Audi grise, avec, sur le siège passager, une « forme banche », la couleur de la robe que Maëlys portait le soir de sa disparition.

« Ce n’est pas vrai qu’on distingue une enfant », avait alors affirmé Me Alain Jakubowicz, l’avocat de Nordahl Lelandais, soulignant une forme de col de robe différente de celui de la fillette disparue et surtout « un décolleté de femme ».

La maman est formelle

Mais, hier, comme le rapporte Le Parisien, la mère de Maëlys aurait reconnu précisément la robe blanche portée par sa fille, le soir de sa disparition, sur l’enregistrement. Elle aurait identifié la bretelle un peu large entourant un col rond. Les images ont été visionnées à deux reprises par les parents de l’enfant. Et, à chaque fois, la maman a été formelle. Le quotidien francilien explique que les parents de Maëlys veulent demander aux juges l’audition de Nordahl Lelandais concernant ces images avec la présence d’un criminologue-comportementaliste. Par ailleurs, mardi, Me Alain Jakubowicz a déposé une demande de remise en liberté de son client, selon RTL. L’avocat estime que les charges contre son client sont trop légères pour son maintien en détention. Les trois juges en charge de ce dossier ont cinq jours pour se prononcer. Le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, va « évidemment » se prononcer pour un maintien en détention, a ajouté le parquet.

Source : Le Télégramme

Lire également : La mère de Maëlys reconnaît sa fille dans la voiture du suspect (Le Parisien)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.