Affaire Maëlys : la mère de la fillette s’adresse à Nordahl Lelandais dans un message sur Facebook

C’est à travers des mots de colère que Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de Maëlys, s’est adressée mercredi soir à Nordahl Lelandais sur Facebook. Celui-ci avait avoué, quelques heures plus tôt dans la journée, avoir tué Maëlys, et avait conduit les enquêteurs là où il avait laissé le corps.

Les photos de famille postées par la mère de Maëlys sur sa page Facebook

Les photos de famille postées par la mère de Maëlys sur sa page Facebook – (capture d’écran Facebook)

Quelques heures après avoir découvert les aveux des Nordahl Lelandais -l’homme de 34 ans a expliqué avoir tué et laissé le corps de Maëlys dans une zone montagneuse-, la mère de la fillette a laissé exprimer sa douleur et sa colère via un message posté sur sa page Facebook peu après 22h30.

Les parents de Maëlys ont décidé de ne s’exprimer ni devant des micros ou des caméras. Dans ce message, la mère s’adresse alors directement à Nordahl Lelandais, un “monstre” selon elle. Elle lui souhaite de ne pas trouver la paix après les aveux qu’il a formulés mercredi face aux trois juges d’instruction. “Toi l’assassin de ma fille : Maëlys va te hanter nuits et jours dans ta prison jusqu’à ce que tu crèves et que tu ailles en enfer. Maëlys avait la vie devant elle tu nous l’as arrachée, on ne l’a verra plus jamais à cause de toi, je ne pourrais plus la serrer dans mes bras et lui dire à quel point je l’aime.

860_citation_maelys

Alors que Nordahl Lelandais n’as pas précisé mercredi les circonstances exactes de la mort de la fillette, la mère de la fillette espère simplement qu’il “ne fera plus de mal à personne maintenant. Que Justice soit faite et que plus jamais un enfant ne subisse de tel acte.”

Jennifer Cleyet-Marrel écrit enfin des paroles adressées à sa fille, dont des ossements ont été découverts mercredi. “Mon petit ange je n’ai pas pu te protéger de ce prédateur et cette culpabilité me poursuivra encore très longtemps. Maëlys je suis si fière de toi mon poussin tu es si belle si souriante tu es ma merveille mon rayon de soleil tu seras toujours dans mon cœur.” Elle conclut, avec déchirement, par une déclaration d’amour à sa petite fille. “Tu nous manques tellement. Ton combat on le mènera jusqu’au bout ma princesse.

Découvrez l’intégralité du message de la mère de Maëlys

Jennifer Cleyet Marrel

il y a environ une heure

Il aura fallu attendre 5 mois et demi pour que ce monstre parle enfin. Toi l’assassin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *