Affaire Jubillar : Énorme rebondissement concernant le téléphone de Delphine Jubillar

De nouvelles analyses approfondies du réseau téléphonique suggèrent que le téléphone de Delphine Jubillar n’a jamais quitté le domicile du couple.

Trois experts informatiques ont confirmé la première analyse des gendarmes mais en expliquant que le téléphone n’aurait pas quitté une zone couvrant uniquement les abords du domicile où résidaient les Jubillar. Or Cédric Jubillar a toujours affirmé que sa femme avait quitté le domicile pour sortir les chiens en emportant avec elle son téléphone.

Selon les informations de BFMTV, les experts ont déterminé qu’aucun “événement réseau” n’a été constaté, ce qui signifie que le téléphone est resté immobile. Des éléments qui laissent donc à penser que l’appareil n’a pas quitté la maison.

La nuit de la disparition de Delphine Jubillar, son téléphone a été activé ou s’est activé à plusieurs reprises. Connexion à WhatsApp à 00h09, activation de la caméra à 1h33 ou déclenchement de l’interface à 00h07, 1h34 et 6h52. C’est cette dernière activation qui intéresse les magistrats puisqu’à cette heure-là, le 16 décembre 2020, Cédric Jubillar était à son domicile en présence des gendarmes.

Plusieurs questions se posent. Le téléphone était-il sous les yeux des forces de l’ordre ? Est-ce Cédric Jubillar qui est à l’origine de cet ultime déverrouillage ? Pour l’instant il est impossible d’horodater précisément ce moment.

Lors des dernières auditions, la meilleure amie de Delphine Jubillar a expliqué, “À partir du mois de juillet, je n’ai pas observé de moments apaisés. Il fait tout pour lui rendre la vie infernale”, décrivant les “manigances” montées par Cédric Jubillar depuis l’annonce faite par sa femme de vouloir divorcer.

Source : Actu Forces de l’ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.