Affaire Céline. La thèse du suicide mise en doute, l’enquête relancée

La gendarmerie se voit confier l'enquête sur la mort de Céline, survenue à Saint-Malo en 2012.

La gendarmerie se voit confier l’enquête sur la mort de Céline, survenue à Saint-Malo en 2012. | Fotolia

La gendarmerie reprend l’enquête. L’ado de 16 ans avait été retrouvée morte en 2012, au pied d’une falaise à Saint-Malo. Sa famille n’a jamais cru au suicide.

Depuis le début, Patrick Giboire n’a jamais voulu croire au suicide. Céline, sa fille de 16 ans, avait été retrouvée morte au pied d’une falaise, le 28 février 2012, à Saint-Malo. Un mystère continue d’entourer les conditions dans lesquelles l’adolescente s’est rendue à Saint-Malo, ainsi que les circonstances de sa mort.

« Une ville qu’elle ne connaissait pas »Après des années d’enquête, la police judiciaire de Rennes a conclu à un suicide. Mais l’information judiciaire, ouverte pour viol et meurtre en mars 2012, n’a jamais été fermée. Aujourd’hui, l’enquête est confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie.

« Je me félicite que les juges d’instruction aient changé de service d’enquête, analyse Me Frank Berton, avocat des frères et sœurs de la victime. J’aimerais d’abord qu’on réponde à la première question : pourquoi aller à Saint-Malo, une ville qu’elle ne connaissait pas ? »

Éléments troublantsEt l’avocat de lister les éléments troublants: le portefeuille de la lycéenne retrouvé vide, dans une poubelle à côté du parc; sa carte vitale et d’autres documents découverts entre deux rochers à quelques centaines de mètres de là. « Quel aurait été l’intérêt de Céline de les dissimuler si elle avait voulu se suicider ? », s’interroge Me Berton.

Céline Giboire a été retrouvée morte au pied de cette falaise de Saint-Malo, le 28 février 2012.

Par ailleurs, des traces de sang attestent que le corps a été traîné sur une trentaine de mètres. « La plupart des experts pensent qu’elle a été portée par une ou deux personnes, estime Frank Berton. Une intervention criminelle paraît évidente. »

Source : Ouest-France

 

Lire également :

– Trois ans après la mort de Céline à Saint-Malo, la famille fait appel à un enquêteur privé : FR3 Bretagne

Mort de Céline Giboire – Ce que je n’ai pas eu le temps de révéler dans mes reportages par Alain PIROT Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.