Aéroport : 4 escadrons de gendarmerie en renfort à Notre-Dame-des-Landes

Quatre escadrons de gendarmes mobiles, soit 250 hommes, sont arrivés en renfort ce midi à Notre-Dame-des-Landes pour tenter de mettre fin aux affrontements qui ont éclaté ce matin avec les opposants au projet d’aéroport. Ils viennent en appui des 50 à 80 gendarmes déjà déployés sur le site depuis ce matin.

Les forces de l’ordre ont pour mission de dégager la route entre Vigneux-de-Bretagne et Notre-Dame-des-Landes, que les opposants ont essayé de réoccuper après un week-end festif de semailles dans la « Zone à défendre », nom donné par les anti-aéroport à cette zone d’aménagement différé.

Dans une atmosphère saturée de gaz lacrymogène, on entend éclater des grenades assourdissantes. Les opposants harcèlent les forces de l’ordre avec divers projectiles et des cocktails molotov. Ils ont échafaudé des barricades et creusé des tranchées : des agents des services techniques du département sont attendus pour dégager la voie.

Deux blessés ont été transportés à l’hôpital : un zadiste touché au visage, un gendarme victime de brûlures liées à un cocktail Molotov, selon la préfecture. On compte d’autres blessés dans les deux camps mais ne nécessitant pas d’hospitalisation.

La préfecture confirme l’interpellation de deux opposants.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *