Accidenté en opération dans la Somme, le gendarme plongeur Hocine Rebiha est décédé

Hocine Rebiha, gendarme de la brigade fluviale de Noyon, est décédé samedi 20 février au CHU d’Amiens, à l’âge de 42 ans. Vendredi, en opération de recherche dans le fleuve de la Somme suite à un accident, il avait dû être secouru, réanimé et hospitalisé, pour une raison inconnue.

La gendarmerie nationale a publié cette photo d'Hocine Rehiba.

La gendarmerie nationale a publié cette photo d’Hocine Rehiba.

Samedi midi encore, le parquet d’Amiens confirmait qu’Hocine Rebiha était toujours hospitalisé au CHU d’Amiens, dans un état critique. Dans l’après-midi, la gendarmerie nationale a annoncé la triste nouvelle sur Twitter : le gendarme est décédé

Agé de 42 ans, le gendarme avait pris part aux opérations de plongée effectuées vendredi dans un bras de la Somme à Amiens. Elles visaient à retrouver le corps de la troisième victime présumée consécutive à la chute d’un véhicule dans le fleuve mercredi soir. Véhicule dont le conducteur a été mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires.

Enquête en cours

Vendredi matin, Hocine Rebiha avait été sorti de l’eau pour recevoir un massage cardiaque, avant d’être transféré au CHU. Son pronostic vital était engagé.

Qu’est-il arrivé au gendarme de la brigade fluviale de Noyon ? La gendarmerie nationale confirme les propos tenus plus tôt par le parquet : problème matériel, problème de santé, toutes les hypothèses sont ouvertes. Une enquête est en cours avec audition des témoins de l’accident.

Source : FR3 Picardie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.