A propos de harcèlement : Victimes et bourreaux (par Roland Pietrini)

Fregate La Fayette

La Frégate La Fayette

 

Armée-Média nous présente un article de Roland Piétrini concernant le harcèlement au sein des armées ainsi que les conséquences parfois dramatiques de ce harcèlement.

Profession-Gendarme a tenu à vous faire partager cet article, d’autant plus que Roland Piétrini fait référence au suicide récent d’un lieutenant de Gendarmerie ayant fait l’objet de notre UNE ici même.

Ce n’est pas Ouragan sur le Caine, mais c’est pourtant une tempête qui souffle sur la frégate « La Fayette ».  Un drame  que l’on pourrait insidieusement considérer comme  banal, tant le harcèlement est devenu l’une des causes de suicide au sein des entreprises.  Pour la première fois, dans nos armées et à ce niveau, une plainte abouti à un procès. 

Le commandant Eric Delepoule, ancien pacha du ‘La Fayette » se retrouve devant une juridiction civile pour  « harcèlement moral » mais aussi pour «dégradation des conditions de travail pouvant porter atteinte au droit, à la dignité et à la santé d’autrui». Or dans une enquête interne, L’Etat-major de la Marine avait totalement disculpé cet officier.

Dans le monde militaire, l’évocation du harcèlement est tabou, tant il touche au domaine de l’obéissance et des prérogatives du chef. L’obéissance est inscrit dans les gênes d’un système qui est basé essentiellement sur l’obéissance au chef, surtout lorsque celui-ci est commandant de navire, et qu’il est seul maître à bord.

 Pour éviter tout quiproquo, je m’empresse de dire que l’immense majorité de ceux qui sont investis de l’autorité, n’en abusent pas.  Et dans le domaine militaire, la palette de ceux qui détiennent une parcelle d’autorité commence au caporal et finit au général.  Mais dans ce cas particulier sous réserve d’attente du jugement et dans le respect de la présomption d’innocence, il est possible cependant de se poser quelques questions.

Lire la suite sur : Armée-Média

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.