À l’attention Macron et tous ces félons de la nation, ces laquais inféodés à Big Pharma et au Forum Économique Mondial.

Très beau texte trouvé sur Facebook :

Tenez-le vous pour dit, en ce qui me concerne, je refuse catégoriquement de me laisser piéger et mettre en cage dans votre prison numérique à ciel ouvert pour esclave “Moderna” 2.0. En tant qu’être conscient, je ne peux consentir ni cautionner ce projet d’anti-société, ce nouveau système d’exploitation, de flicage et de contrôle social permanent.

Je m’oppose à la mise en place de ce nouveau servage féodal, de ce bio-pouvoir aux inclinaisons fascistes, de ce totalitarisme technologique, ouvrant un droit de vie ou de mort sur nos existences, avec la possibilité de déconnecter, de désactiver à distance d’un simple clic tous ceux qui ne seraient pas assez dociles, domestiqués et bien soumis aux règles édictées par votre clique Davosienne de fanatiques sans éthique.

Je refuse ce contrôle intégral, assuré par l’introduction progressive d’une monnaie numérique. Dans cette rupture de paradigme, ce basculement brutal de civilisation à marche forcée, imposée sous prétexte d’une mauvaise grippe, on rentre dans un nouvel ordre “moral”, qui ne serait plus basé sur le droit, mais sur un baromètre de “bonne conduite” fixé par votre gouvernement de corrompus. Ce gouvernement qui ne représente plus que lui-même, et qui dans toute cette crise a fait l’éclatante démonstration de sa plus totale absence d’éthique !

Étant issu du peuple des francs, soit du peuple des hommes libres, je n’ai jamais porté aucun crédit à ce genre de “Chinoiseries”, n’en déplaise à vos omnipotents fantasmes de contrôle totalitaires visant à encadrer le Pékin moyen, comme s’il s’agissait d’une vulgaire machine…

J’ai la liberté inscrite au cœur de mon ADN, elle coule dans mes veines. Je n’entends pas présenter de mobile pour avoir le droit de vivre, je ne suis pas un criminel en conditionnelle ! L’intégralité de ma vie n’est pas à scanner, à stocker, à scruter jusque dans ses moindres recoins, même les plus intimes. Même si “je n’ai rien à cacher”, je tiens à mon jardin secret, question de pudeur !

L’intégralité de la vie n’est pas à faire analyser par une intelligence artificielle dans une base de données centralisée et hébergée sur les serveurs privés de Microsoft. Je ne suis pas une marchandise labellisée, un objet connecté, un produit de “consumation” à date de péremption, un article de série standardisé, une ressource humaine non-essentielle, une variable d’ajustement, mais un être humain qui entend préserver toute sa dignité, conserver son libre-arbitre et sa vie privée !

Je refuse d’être réduit, à un statut positif ou négatif, à un cas contact dans votre vision arithmétique du monde, à un QR-code domestiqué sur pattes, géré à distance par algorithmes interposés, d’être traité comme une vulgaire pièce de bétail de votre troupeau de serfs qui seraient marqués pour l’abattoir, d’ingurgiter dose après dose vos boosters à base d’ARN et autres substances hautement douteuses, jusqu’à l’overdose ou la thrombose ! J’entends bien demeurer le capitaine de mon corps, de mon esprit et de mon âme, rester le seul maître à bord…

Plutôt que de QR-code, il faudrait redonner ses lettres de noblesse au QI en réarmant de toute urgence l’intelligence, afin de refuser en bloc cet infâme carré numérique, qui entend encadrer l’ensemble de nos existences, nous réduisant à de simples numéros, nous faisant régresser de sujet à objet, tout en niant la complexité du vivant pour imposer une vision binaire et préformatée du monde…

Comme le dit si bien le proverbe créole : « Quand on nait rond, on ne meurt pas carré ! »

Olivier Probst

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.