A la rentrée, cinq brigades de gendarmerie ferment dans le Calvados

A la rentrée, cinq brigades de gendarmerie ferment dans le Calvados

Le colonel Bruno Bresson, commandant de la région de gendarmerie.
© Tendance Ouest

Deauville, Lisieux, Clécy, Saint-Sever et Potigny. Au 1er septembre prochain, les brigades de gendarmerie de ces cinq communes du Calvados ferment leurs portes. En cause : une modification de l’architecture territoriale du groupement de ce département.

Améliorer l’implantation territoriale de la gendarmerie dans le Calvados. C’est l’un des objectifs du ministère de l’Intérieur qui, par la voix du colonel Bruno Bresson, commandant de la région de gendarmerie, a confirmé mercredi 3 août 2016, la fermeture de cinq brigades au 1er septembre prochain. Les communes de Deauville, Lisieux, Clécy, Saint-Sever et Potigny sont concernées.

« Il ne s’agit pas de faire mieux avec moins. Les effectifs sont conservés», assure le colonel Bresson. « La mesure doit permettre au contraire de renforcer notre présence et offrir une meilleure capacité de réactivité ».

37 militaires redéployés

Autre objectif : éviter les doublons sur certains territoires avec la police nationale. Écoutez le colonel Bruno Bresson :

Lire la suite : Tendance Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.