À Arleux, «Gendgame» s’est joué à guichets fermés

Police de la route, enquête judiciaire, tir sur cibles… dimanche, à Arleux, plus de cent cinquante enfants se sont glissés dans le costume de gendarme en participant à l’opération « Gendgame ». Un jeu de rôle exercé au plus près de la réalité qui leur a permis de découvrir les aspects d’un métier singulier.

B9721234659Z.1_20191013165912_000+GI0EM9OJS.1-0Lors d’un service de police de la route, dépistage de l’alcoolémie par un tout jeune gendarme mobile.

École Jacques-Noël, 9 h. Le lieutenant Emmanuel Debarge, commandant la brigade locale, accueille les jeunes recrues âgées de 8 à 12 ans. «  Il s’agit de jeux sérieux, suivez les consignes qui vous seront données lors des divers ateliers et soyez attentifs  », prévient l’officier, après avoir exposé l’historique de la gendarmerie et les conditions de vie et de travail des forces de l’ordre. Et voilà les jeunes en immersion dans le milieu gendarmesque. Ils débutent par des dépistages de l’alcoolémie et des contrôles de la vitesse en suivant les conseils des…

Source : La VDN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.