39 volontaires viennent grossir les rangs des gendarmes adjoints de réserve

39 volontaires viennent grossir les rangs des gendarmes adjoints de réserve

39 jeunes, étudiants, actifs ou en recherche d’emploi ont hier reçu leur diplôme de fin de stage à la préparation militaire de la gendarmerie (PMG). La cérémonie de clôture s’est déroulée sous la présidence du colonel François-Dominique Monnier, commandant par suppléance de la gendarmerie de La Réunion et de la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité du Sud de l’océan Indien.Durant 15 jours, 10 femmes et 29 hommes ont reçu les premières bases et repères nécessaires à un emploi futur en tant que gendarme adjoint de réserve. Connaissance de la gendarmerie, de son fonctionnement, formation militaire de base, apprentissage des techniques d’intervention professionnelle (contrôle, maîtrise d’individu, emploi de l’armement), ainsi que des gestes de premier secours et le service dans les unités…Après avoir réussi la PMG, les réservistes devront suivre une formation complémentaire d’une quinzaine de jours qui leur permettra de maîtriser totalement leur environnement et leur nouvel emploi.

Pour effectuer une PMG, la gendarmerie rappelle que les candidats doivent être âgés de plus de 17 ans et moins de 40 ans au premier jour de la formation. Les mineurs non émancipés doivent être munis d’une autorisation parentale ou de leur tuteur. Aucun titre ou diplôme n’est exigé pour la PMG.

Les volontaires sont soumis à des tests de connaissance générale et psychotechniques, une enquête de moralité et à un examen médical destinés à s’assurer qu’ils répondent aux normes d’aptitudes médicales et présentent les garanties morales requises pour servir en gendarmerie.

L’engagement à servir dans la réserve opérationnelle est souscrit pour une durée de un à cinq ans et peut être suspendu ou résilié de droit à tout moment par l’autorité militaire ou sur demande de l’intéressé.

219 réservistes servent déjà dans les rangs de la réserve opérationnelle gendarmerie de La Réunion. La réserve militaire a pour objectif de renforcer de manière “circonstancielle et cohérente” les effectifs des forces armées. Elle intervient sur la base du volontariat et l’obligation de disponibilité.

Sur l’île, “les réserves revêtent une importance toute particulière en raison des nombreuses zones touristiques mais aussi au regard des conséquences liées au contexte volcanologique et climatique du département“, indique le Commandement de la gendarmerie de La Réunion.

 

 

Source : Zinfos974

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *