Macron ne veut pas appliquer la directive européenne sur le temps de repos des militaires et gendarmes

Macron ne veut pas appliquer la directive européenne sur le temps de repos des militaires et gendarmes

Trois mois après le conflit avec le chef d’état-major des armées, Emmanuel Macron suscite de nouveau le mécontentement dans les rangs des militaires, cette fois à propos du temps de travail, ou plutôt du temps de repos.

Le président Macron a lâché mercredi, au détour d’un discours sur la sécurité, que la France n’appliquerait pas dans les armées ni la gendarmerie une directive européenne encadrant temps d’activité et de repos.

Lire la suite (article payant) : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.