J’ai rencontré les saints (poème de Jean-Louis Martinez)

 

http://www.armee-media.com/wp-content/uploads/2016/07/appel.jpg

Je mets ce poème pour Sébastien et Nathalie, je demande votre soutien et votre aide pour leur combat, il suffira simplement que chaque personne prenne une seconde pour aller mettre un mot de soutien sur leur page Facebook pour les épauler, il suffirait tous simplement que chaque personne leur donne 1 euros symbolique pour permettre à Sébastien de prendre des congés sans solde, et surtout que le milieu associatif de mes frères d’armes (qui se disent soutien) prennent contact avec eux car ils en ont besoin.

Sebastien1

 

J’ai rencontré les saints

Ce matin, j’ai prié comme tous les matins depuis une semaine.
L’épouse d’un de mes frères d’armes se bat pour ne pas qu’on l’emmène.
Ce matin, j’ai prié comme tous les matins, j’ai une énorme peine.
Car le cœur de leurs 6 gamins pleure, je sens que leurs cœurs saignent.
Mon frère d’arme est un protecteur de votre liberté, il se bat seul comme il le peut.
Dans sa vie quotidienne, il se bat pour les autres et aujourd’hui, qui veut donner pour eux.

Alors j’ai prié si fort, j’ai tellement serré mes mains et imploré les saints,
Qu’un sang bleu, blanc, rouge est sorti de mes veines, enveloppant mes mains.
Je me suis retrouvé sur un sentier obscur, débouchant subitement sur une clairière immense.
Le ciel était noyé d’aurores boréales, donnant à de nombreux nuages, des formes irréelles
Et ils étaient tous là, tous les saints de mes frères, les saints que l’on fête pour leur anniversaire.
Ils étaient attablés autour d’une immense table, sûrement à se raconter les histoires de naguère.
En me voyant soudain, deux Saints se sont levés, ils m’avaient reconnu
Car dans ma longue carrière, maintes fois on s’était aperçus.
Il y avait Saint Maurice en armure étincelante, en valeureux officier
Droit et fier, sa magnifique épée posée à ses côtés.
Debout à côté de lui, j’ai reconnu Saint Georges, plein de chic, plein d’allant ;
Quelle allure, quel panache, comme il a dû trembler cet horrible dragon lors de l’affrontement.
Et de leur Sainte voix « Pourquoi ton esprit, t’as emmené ici au milieu des Archanges ? ».
« J’implore Sainte Geneviève, l’épouse d’un de mes frères d’arme, à fort besoin d’elle, il me faut ses louanges »

Sainte Geneviève apparut, comme me l’avaient décrit tous mes frères Gendarme qui l’avaient côtoyée.
Ses mains, se posèrent sur moi, je me sentais serein, totalement apaisé.
« Sainte Geneviève, j’ai une famille, unie qui s’aime énormément, mais le destin a fait qu’elle s’en trouve affaiblie »

« Geneviève protège la, protège l’épouse de ce valeureux guerrier, qui souvent sur terre ta suivi ».
Et là, Geneviève de son fort caractère s’est tournée vers les Saints, et tous les Archanges de mes frères d’armes se mirent à chanter,
Se mirent à prier ; il y avait Saint Gabriel, Sainte Lorette, Saint Raphael, San José de Cupé,
Sainte Rosaire, Saint Martin, Saint Antoine, le bon Saint Eloi, Saint Louis, Saint Christophe, Saint Jean, La magnifique Sainte Cécile, Sainte Barbe, le bon Saint Bernard, Saint Roch, Saint Vincent,
Saint Ambroise, Sainte Clotilde, Saint Michel, Sainte Véronique, tous priant et chantant.
Ils chantaient des prières, tous ensembles, main dans la main pour le même combat.
Ils chantaient la prière pour mon frère, qui lui en bas se bat.
Ils chantaient la prière pour soutenir cette famille, qui se retrouve dans le tumulte des fracas.
Alors ébloui par tous ces Saints, je leur dis « et moi je fais quoi ? »
« je ne suis pas armé, pour l’aider à mener son combat ».
Sainte Geneviève, s’est approchée de moi, et m’a dit à l’oreille :
« Va, en bas et va dire à tes frères d’armes, que de simples prières, même si on n’y croit pas,
Peuvent faire des merveilles, peuvent faire des miracles au milieu des fracas ».

«  Va dire à ceux qui soutiennent, que cette famille a besoin de soutien, qu’elle a besoin d’aide pour gagner ce terrible combat
Jean-Louis Martinez

Pour faire un don à Sébastien et à  Nathalie, cliquer [ ICI ]

Source : Armée-Média

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.